•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook : une fuite expose les données de plus de 533 millions d’internautes

Des autocollants montrant le logo de Facebook sur un fond bleu.

La fuite affecterait pas moins de 106 pays.

Photo : Reuters / Stephen Lam

Radio-Canada

Les numéros de téléphone et les données personnelles de plus de 533 millions d’internautes ont été publiés par un internaute sur un forum en ligne consacré au piratage, rapporte le site Business Insider.

La fuite inclut également les identifiants Facebook, les noms complets, les dates de naissance, les emplacements, les biographies et parfois les adresses courriel des personnes touchées. Au total, 106 pays ont été atteints par la fuite, qui vise notamment 32 millions de comptes aux États-Unis, 11 millions au Royaume-Uni et 6 millions en Inde.

Un porte-parole de Facebook a affirmé à Business Insider que ces informations avaient fuité en raison d’une faille que le réseau a colmatée en 2019.

Mais même si les données recueillies datent de quelques années, des escrocs sur le web pourraient s’en servir pour usurper l’identité des internautes touchés ou obtenir leurs informations d’identification de manière frauduleuse, selon Alon Gal, directeur de la technologie de l'entreprise Hudson Rock, qui a été la première à découvrir les données en ligne samedi.

Un fichier de cette taille [...] pourrait certainement mener des personnes mal intentionnées à tirer avantage des données pour procéder à des tentatives de piratage ou des attaques d’ingénierie sociale, a-t-il affirmé à Business Insider.

Les données sont d’autant plus compromises qu’elles sont offertes gratuitement sur le forum à l’origine de la fuite, donc largement accessibles pour quiconque s’y connaît un peu.

Ce n’est pas la première fois que Facebook doit composer avec une fuite de données massive. En décembre 2019, les données de quelque 227 millions d’internautes avaient également été exposées sur des forums de pirates informatiques.

Quelques mois plus tard, le répertoire contenant des noms, des adresses courriel, des dates de naissance et des numéros de téléphone était offert pour 770 $ sur le web caché (dark web).

Avec les informations de Business Insider, et 9 to 5 Mac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !