•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des universités fédérées : Thorneloe en cour contre la Laurentienne

universitthorneloe

L'Université Thorneloe a décidé de se tourner vers les tribunaux.

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Radio-Canada

L’Université Thorneloe contestera devant les tribunaux l’intention de l’Université Laurentienne de mettre fin, unilatéralement, à sa fédération.

L’Université soutient que l’accord de fédération ne le permet pas.

Les avocats de l’établissement ont envoyé une lettre à ceux de la Laurentienne vendredi, pour annoncer que l’Université allait porter l’affaire devant les tribunaux.

La Laurentienne, en processus de restructuration financière, veut mettre un terme à sa fédération, qui regroupe aussi les Universités Huntington et de Sudbury, d'ici le 30 avril. L'annonce est tombée jeudi soir, la veille du long congé de Pâques.

Thorneloe n'est pas la cause des problèmes financiers de la Laurentienne, qui sont bien connus depuis plusieurs mois de l'administration de la Laurentienne, ainsi que du gouvernement de l'Ontario. Thorneloe et les programmes qu'elle offre jouent un rôle important pour les communautés de la Laurentienne et du Nord de l'Ontario que nous desservons, déclare le recteur de l’établissement, John Gibaut, par voie de communiqué.

L'Université Thorneloe s’est jointe à la Fédération de l’Université Laurentienne en 1961, l’année de sa fondation.

Les établissements de la fédération ont tous leurs propres employés et bâtiments, mais leurs étudiants reçoivent un diplôme de l’Université Laurentienne.

Avec des informations de Zacharie Routhier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !