•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison se termine samedi au Mont-Vidéo de Barraute

Un canon fabrique la neige sur une montagne. Le sol n'est pas encore totalement recouvert.

Les canons à neige sont en action au Mont-Vidéo depuis la fin du mois d'octobre (archives).

Photo : Gracieuseté : Mont-Vidéo

Martin Guindon

Samedi, l’équipe du Mont-Vidéo de Barraute accueillera les skieurs et planchistes pour une dernière fois cette saison.

On devrait avoir encore 6 ou 7 de nos 20 pistes qui seront praticables. On n’est pas certains pour la Malartic, tout va dépendre du damage ce soir. Le parc à neige est aussi accessible, mais on a enlevé quelques petits modules en haut, on a volé la neige qui était là. C’est sûr que ce ne sont pas les conditions de neige comme en janvier, mais au moins, on a encore assez de neige pour faire plaisir à nos membres, affirme Kathy Lévesque, directrice des opérations au Mont-Vidéo.

Puisque les adeptes de ski et de planche n’auront pas accès à toute la montagne, un rabais de 50% est offert à la billetterie. C’est aussi un petit plus pour que les gens puissent venir en profiter pour faire du ski pour pas cher, précise Mme Lévesque.

Les services de cafétéria et de location d’équipements seront aussi accessibles.

Diminution de l'achalandage

Skier le 3 avril n’a rien d’exceptionnel comme date d’opérations pour le Mont-Vidéo. Il y a trois ans, le centre était demeuré ouvert jusqu’à la fin du mois d’avril. La neige artificielle résiste plus longtemps à la chaleur des rayons de soleil. C’est plutôt la neige au sol qui influence l’achalandage de la montagne.

On pourrait ouvrir plus longtemps. On n’a pas beaucoup de neige, mais on serait sûrement capable d’ouvrir la semaine prochaine, c’est l’achalandage qui n’est plus là. On dirait que les gens, quand il n’y a plus de neige en ville, pensent que nous aussi on n’a plus de neige. On essaie de les attirer, mais ils passent à autre chose. Le ski ne fait plus partie des activités, souligne Kathy Lévesque.

En revanche, le printemps hâtif a eu raison des pistes du Centre de plein air du Mont Kanasuta à Rouyn-Noranda, où la saison est déjà terminée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !