•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Église catholique en mode hybride pour Pâques

Le crucifix de droite, celui de 1982, est l'œuvre de l'artisan Romuald Dion.

Le crucifix de droite, celui de 1982, est l'œuvre de l'artisan Romuald Dion.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Dion

Malgré le passage de la région en zone rouge et les règles sanitaires plus strictes imposées aux résidents de Québec et Lévis, l’Église catholique de Québec se réjouit de pouvoir célébrer la fête de Pâques en présentiel et en virtuel cette année.

Bien que modestes, les rassemblements sont autorisés dans les lieux de culte, contrairement à l’an passé. À Québec et à Lévis, 25 personnes peuvent se réunir en même temps dans une église, tandis qu'ailleurs dans le diocèse jusqu’à 250 personnes pourront assister aux célébrations.

Les règles sanitaires, dont le port du masque et la distanciation de deux mètres, doivent bien entendu être respectées en tout temps.

La plus grande prudence est de mise, alors que notre région vit une recrudescence des cas de COVID-19, peut-on lire dans un communiqué.

L’horaire des célébrations doit aussi respecter les différents couvre-feux en vigueur.

Il est recommandé de contacter la paroisse concernée avant de se présenter à l’église, et ce, particulièrement si vous habitez Québec ou Lévis.

Il sera également possible de célébrer la résurrection du Christ dans le confort de votre domicile. L’Église catholique de Québec propose notamment aux fidèles d’écouter un entretien du cardinal Gérald C. Lacroix, des célébrations enregistrées et des concerts de musique sacrée sur Internet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !