•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture temporaire des écoles dans la Beauce et les environs

École secondaire Veilleux.

Quelque 18 420 élèves du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin sont touchés par ces fermetures.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguere

La Direction de la santé publique (DSP) de Chaudière-Appalaches ferme temporairement toutes les écoles du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin. À la lumière de la situation épidémiologique sur ce territoire, la DSP exige que tous les cours se donnent à distance entre le 6 et le 9 avril.

À la veille du long congé de Pâques, le Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin met en application la nouvelle directive pour freiner la propagation du virus.

Quelque 18 420 élèves sont touchés dans 55 municipalités des MRC Beauce-Sartigan, La Nouvelle-Beauce, Robert-Cliche, Les Etchemins, Le Granit et Lotbinière.

Les services de garde d’urgence seront tout de même maintenus pour les parents qui travaillent dans un secteur d’activité prioritaire. Ceux-ci doivent informer l’école qu’ils auront recours à ses services.

La directrice de santé publique régionale, la Dre Liliana Romero, a envoyé un courriel aux parents concernés pour leur expliquer qu’elle avait pris cette décision parce que les écoles sont une source significative de transmission de la maladie et que le nombre de cas dans les établissements du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin ne cesse d’augmenter.

Collaboration citoyenne

Dans un communiqué de presse, le Centre de services scolaires souligne que son expertise est pédagogique et non sanitaire ou médicale et qu’il se doit de mettre en application les directives du ministère de l’Éducation et de la Santé publique pour assurer un milieu de vie sain et sécuritaire pour ses élèves et son personnel.

Il demande à toutes les personnes touchées de bien vouloir collaborer.

Aucun harcèlement ni violence verbale ou écrite envers son personnel et les élèves ne seront tolérés, peut-on lire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !