•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les boissons sucrées, Netflix et le vapotage maintenant taxés en C.-B.

Des bouteilles de boisson gazeuse.

À partir de jeudi, la Colombie-Britannique impose sa taxe de vente provinciale de 7 % sur toutes les boissons sucrées (archives).

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Les modifications fiscales ciblant les boissons sucrées et les services de commerce électronique basés en dehors de la Colombie-Britannique sont entrées en vigueur le 1er avril. Leur application a été retardée par la pandémie de COVID-19.

Victoria dit que les changements comprennent l'élimination de l'exonération de la taxe de vente provinciale pour les boissons gazeuses contenant du sucre, des édulcorants naturels ou des édulcorants artificiels.

La taxe s'appliquera à toutes les boissons distribuées par des fontaines à soda ou à un équipement similaire, ainsi que toutes les boissons distribuées par des distributeurs automatiques.

Le gouvernement affirme que cette décision est appuyée par des professionnels de la santé.

Le deuxième changement de taxe s'appliquera à ceux qui vendent des logiciels et des services de télécommunications. Ceux-ci devront percevoir la taxe de vente provinciale sur les ventes aux clients de la Colombie-Britannique si leurs revenus dans la province dépassent 10 000 $.

Le gouvernement percevra une taxe de vente provinciale de 7 % auprès d'un plus grand nombre d'entreprises de l'économie numérique.

La province estime que la taxe générera 11 millions de dollars pour l'exercice 2020/2021 et 16 millions de dollars pour l'exercice financier suivant.

Les nouvelles mesures prévoient que tous les vendeurs canadiens de produits de vapotage devront également percevoir la taxe de vente sur toutes les ventes en ligne ou par correspondance aux clients britanno-colombiens.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !