•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget 2021 : le Manitoba va supprimer la TVP sur les services de soins corporels

Des mains échangent des coupures de 10 $ et de 20 $.

Le ministre des Finances Scott Fielding avait indiqué qu’il dévoilera le 7 avril un budget provincial qui aura comme priorité « de continuer à protéger les Manitobains ».

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Manitoba va supprimer « plus tard » cette année la taxe de vente provinciale (TVP) sur les services de soins personnels, comme les salons de coiffure, dans son budget 2021, annonce le premier ministre Brian Pallister jeudi.

Brian Pallister donne ainsi suite à une promesse faite par le Parti progressiste-conservateur lors de la campagne électorale provinciale de 2019.

Selon M. Pallister, son gouvernement veut notamment soulager les pertes enregistrées par les commerces en raison de la pandémie.

Nous savons qu'il y a des défis importants pour les Manitobains en raison de la COVID-19, nous savons que des dizaines de milliers de Manitobains ont perdu des salaires, que beaucoup de nos petits entrepreneurs ont lutté en raison des restrictions nécessaires que nous avons dû imposer et maintenir, note-t-il lors d'une conférence de presse.

Par ailleurs, Brian Pallister annonce l’élimination progressive des impôts fonciers pour l’éducation.

La promesse de les éliminer a également été faite avant les élections. Elle a été réitérée dans le discours du Trône de 2020.

Environ 658 000 Manitobains devraient en bénéficier, indique M. Pallister.

Le gouvernement provincial publiera son budget 2021 le 7 avril.

Mercredi, le gouvernement a fourni certains détails là-dessus. Il va notamment dépenser au moins 50 millions de dollars pour réduire les temps d'attente pour les interventions chirurgicales et d’autres procédures retardées en raison de la pandémie de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !