•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Siri n’aura plus une voix de femme par défaut

Un iPhone avec l'assistance vocale Siri activée.

Apple laisse le choix aux propriétaires de ses appareils de choisir entre une voix féminine ou masculine en anglais pour Siri.

Photo : Getty Images / Wachiwit

Radio-Canada

La nouvelle version de Siri d’Apple abandonne la voix féminine réglée par défaut sur ses appareils et promet une assistance vocale plus fluide, inclusive et diversifiée.

Dans certains pays, la voix de Siri est automatiquement masculine, mais aux États-Unis et au Canada notamment, c’est au féminin qu’elle est réglée.

C’est désormais chose du passé, du moins en anglais, car Apple compte offrir aux propriétaires de ses appareils le choix d’une voix masculine ou féminine pour Siri, en plus d’ajouter deux nouvelles voix à son catalogue anglophone.

Ces nouveautés seront intégrées dans la nouvelle mise à jour vers iOS 14.5, déployée dans les prochaines semaines.

C'est la poursuite de l'engagement d'Apple en faveur de la diversité et de l'inclusion; l'entreprise souhaite fournir des produits et services conçus pour mieux refléter la diversité du monde dans lequel nous vivons.

Une citation de :Un porte-parole d’Apple

Un changement attendu

Des voix s’élèvent depuis plusieurs années contre l’utilisation de voix féminines par défaut sur les applications d'assistance vocale. Cette demande est appuyée notamment par un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) publié en 2019 (Nouvelle fenêtre), qui affirme qu’elles envoient le signal que les femmes sont soumises, dociles, désireuses de plaire et disponibles dès qu'on appuie sur un bouton ou qu'on les interpelle d'une voix brusque.

Le nom de l’assistant vocal d’Apple, Siri, signifie par ailleurs une belle femme qui nous mène à la victoire, en vieux norrois (langue scandinave médiévale), selon le média Wired.

Cette annonce arrive au moment où Microsoft a débranché son application mobile Cortana, compétitrice de Siri, afin de lui octroyer un rôle davantage axé sur la productivité.

Avec les informations de TechCrunch, BBC, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !