•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de vaccination géant vaccine deux fois plus vite à Red Deer

Un homme discute avec une infirmière à une station de vaccination de la clinique du parc Westerner. Une autre femme prend des notes.

Le centre de vaccination à débit rapide installé au parc Westerner, à Red Deer, permet de vacciner deux fois plus de personnes par heure qu'une clinique ordinaire.

Photo : Radio-Canada / Heather Marcoux

Radio-Canada

Le gouvernement albertain a mis sur pied une clinique de vaccination géante à débit rapide, inspirée du modèle ontarien, à Red Deer. La clinique pourrait vacciner jusqu’à 2300 personnes par jour, soit deux fois plus de personnes qu’un centre de vaccination ordinaire.

La clinique est installée au parc Westerner, à Red Deer, un complexe qui comprend un centre de congrès et un aréna. Elle est la première du genre en Alberta.

Tout est organisé. Il y avait une longue file d'attente, mais tout s’est déroulé très rapidement, dit Iris MacDonald, qui s’y est fait vacciner.

J’ai été surprise par la rapidité. Il y avait environ 30 personnes devant nous et tout d’un coup on y était et c’était fait.

Une citation de :Iris MacDonald

La directrice générale de Services de santé Alberta (AHS) pour le centre de l’Alberta, Andrea Thain Liptak, explique que l’espace disponible au parc Westerner rend le processus plus rapide et plus sécuritaire.

Comment la clinique fonctionne-t-elle?

À l’entrée, les clients doivent suivre un protocole similaire à celui des cliniques de vaccination traditionnelles. Ils doivent d’abord répondre à des questions de santé, puis se désinfecter les mains et mettre un nouveau masque avant de s’enregistrer auprès du personnel.

Dans une clinique traditionnelle, les clients doivent normalement attendre d’être appelés pour se faire vacciner. Ils sont ensuite dirigés vers une aire d’attente où ils doivent patienter pendant 15 minutes avant de quitter les lieux.

Tout cela prend du temps et fait en sorte que les clients doivent se déplacer à travers la clinique, explique Andrea Thain Liptak.

Des gens marchent les uns derrière les autres vers l'entrée de la clinique.

Des gens se dirigent vers le centre de vaccination du parc Westerner à Red Deer en Alberta.

Photo : Radio-Canada / Heather Marcoux

Dans cette nouvelle clinique, c’est plutôt le personnel qui se déplace vers le client qui, lui, est déjà installé à une station de vaccination.

La personne qui attend a donc le temps de se préparer et de réviser l’information concernant le vaccin avant l’arrivée du vaccinateur.

Contrairement aux cliniques traditionnelles, le vaccinateur, qui est normalement un infirmier, est accompagné par un employé administratif dont le rôle est de remplir les formulaires nécessaires. Ces derniers sont ensuite révisés et signés par la personne chargée d’administrer le vaccin.

Après avoir été vaccinés, les clients restent sur place pendant 15 minutes, tandis que les deux employés peuvent se diriger vers un autre client.

Après le départ du client, la station de vaccination est désinfectée.

D’autres employés sont quant à eux responsables de préparer les vaccins et de donner de l’information aux clients dans la file d’attente.

Deux fois plus rapide

La clinique du parc Westerner comprend 48 stations de vaccination, divisées en quatre groupes. Chaque groupe est pris en charge par un vaccinateur et un employé administratif.

Cela nous permet d’administrer environ 1000 vaccins par jour. La clinique est ouverte 12 heures par jour, affirme Andrea Thain Liptak.

L’objectif, explique-t-elle, est de passer trois minutes par client, mais la procédure peut parfois prendre jusqu’à cinq minutes.

Elle ajoute que dans une clinique ordinaire, un vaccinateur voit généralement six personnes par heure. Le nouveau modèle de débit rapide, lui, permet de doubler ce nombre, tout en employant moins de personnel.

Bien que le modèle ait été calqué sur celui de l’Ontario, Andrea Thain Liptak explique que la clinique de Red Deer ne peut pas être aussi rapide que les cliniques à débit rapide ontariennes, où les clients peuvent remplir les questionnaires de santé de manière électronique à partir de chez eux.

En Alberta, les normes en matière de pratique requièrent que ces documents soient remplis en personne, à la clinique, ce qui rallonge le processus de vaccination.

Selon Andrea Thain Liptak, d’autres cliniques de la province envisagent d’implémenter certains éléments du modèle de débit rapide mis sur pied à Red Deer. Elle dit cependant que le manque d’espace et de personnel pourrait faire en sorte que certaines cliniques fonctionnent différemment.

La clinique de Red Deer a ouvert ses portes le 21 mars.

Avec les informations de Paige Parsons

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !