•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entrevue avec Donald Trump retirée d’Instagram

Donald Trump.

Une vidéo d'une entrevue avec l'ancien président des États-Unis Donald Trump n'a pas fait long feu sur Instagram.

Photo : Reuters / CHERISS MAY

Reuters

Le groupe Facebook a retiré la vidéo d'une entrevue de l'ancien président américain Donald Trump publiée par sa belle-fille Lara Trump sur Instagram, sous prétexte qu’il est banni de la plateforme, selon ce qu’a indiqué mercredi un porte-parole du réseau social.

Lara Trump, mariée à Eric, le fils de l'ancien président américain, a rejoint récemment les rangs de la chaîne Fox News. Sur son compte Instagram mardi, elle souhaitait faire la promotion d’une entrevue qu’elle a réalisée avec Donald Trump pour sa propre émission web, The Right View.

Ses publications ont toutefois été retirées, une décision que Facebook a détaillée dans un courriel envoyé à Lara Trump et qu’elle a rendu public sur ses réseaux sociaux.

Conformément au blocage que nous avons placé sur les comptes Facebook et Instagram de Donald Trump, tout autre contenu publié par la voix de Donald Trump sera supprimé et entraînera des limitations supplémentaires sur les comptes.

Une citation de :Un porte-parole de Facebook

Donald Trump a été suspendu de Facebook et d'Instagram, propriété de Facebook, pour une durée indéterminée pour incitation à la violence après l'émeute du 6 janvier au Capitole par des fans de l’ancien locataire de la Maison-Blanche. Le conseil de surveillance de Facebook étudie ce dossier.

Le porte-parole de Facebook, qui s'est exprimé à condition que son nom ne soit pas utilisé, a confirmé l’authenticité du courriel, mais a refusé d’émettre des commentaires sur la situation. Le porte-parole de Trump, Jason Miller, n'a pas répondu à une demande de commentaire sur cette action.

Depuis l'interdiction, l'ancien président américain a été montré en train de s'exprimer sur les réseaux sociaux que possède Facebook dans des reportages de Fox News ou encore Newsmax.

M. Trump a été banni de plusieurs plateformes après l'émeute du 6 janvier, dont sa préférée, Twitter, qui a déclaré que son interdiction était permanente. YouTube a pour sa part indiqué qu’elle rétablirait son compte lorsque le risque de violence diminuerait.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !