•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Québec hausse ses tarifs de 1,3 % dès maintenant

Poteau d'Hydro-Québec devant un ciel de fin de journée.

Les tarifs des clients résidentiels et d'affaires d'Hydro-Québec sont augmentés de 1,3 % ce 1er avril. LIGNE HYDRO QUEBEC ST CESAIRE MONTREAL

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

La Presse canadienne

Hydro-Québec annonce comme prévu une indexation annuelle des tarifs d'électricité en vertu d'une loi adoptée en 2019. Ainsi, les tarifs des clients résidentiels et d'affaires sont augmentés de 1,3 % ce jeudi 1er avril.

Cette hausse correspond à la variation de l'Indice des prix à la consommation (IPC) au Québec entre le 30 septembre 2019 et le 30 septembre dernier, exclusion faite de certains produits qui ne sont pas essentiels.

L'augmentation de 1,3 % des tarifs d'électricité le 1er avril avait déjà été annoncée le 6 novembre dernier par la société d'État.

Pour les clients résidentiels, l'impact mensuel de l'augmentation sur la facture d'électricité est, selon Hydro-Québec, de 0,96 $ par mois pour un logement de 5 1/2 pièces, de 1,78 $ par mois pour une petite maison de 111 mètres carrés, de 2,35 $ par mois pour une maison moyenne de 158 mètres carrés et de 2,89 $ par mois pour une grande maison de 207 mètres carrés.

La hausse applicable aux clients industriels de grande puissance est établie à 0,8 %.

La loi adoptée par l'Assemblée nationale en 2019 prévoyait un gel en 2020 et une progression de l'inflation entre les moments où la Régie de l'énergie établira de nouveau les tarifs, en 2025 d'abord, puis tous les cinq ans par la suite.

Par ailleurs, le moratoire hivernal sur les interruptions de service pour non-paiement, qui devait expirer le mercredi 31 mars, est prolongé pour l'instant jusqu'au 1er mai à cause de la crise sanitaire.

De plus, Hydro-Québec a mis en place des mesures d'assouplissement. Afin d'éviter de payer des frais d'administration pour factures impayées, les clients peuvent conclure une entente de paiement avec les services à la clientèle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !