•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de la baleine Cottontail : le Canada et les É.-U. s’accusent mutuellement

Baleine vu de haut.

La baleine surnommée Cottontail a été retrouvée morte en février, empêtrée dans des engins de pêche.

Photo : FWC/Joey Antonelli

Radio-Canada

Le Canada et les États-Unis ont émis des conclusions contradictoires sur la mort de la baleine noire surnommée Cottontail.

L’animal a été vu empêtré dans des cordages en octobre. Puis la baleine a été retrouvée morte en février au large du Massachusetts.

Pêches et Océans Canada (MPO) et la National Atmospheric and Oceanic Administration (NOAA) ont publié cette semaine leurs conclusions sur les causes de la mort de Cottontail.

Le ministère canadien indique que les engins de pêche retrouvés sur la baleine proviennent vraisemblablement des États-Unis, alors que la NOAA affirme que les cordages sont semblables à ceux utilisés par l’industrie canadienne de la pêche au crabe.

Des engins de pêche qui ne sont plus utilisés au Canada

Les baleines noires de l’Atlantique Nord migrent annuellement entre les eaux du sud des États-Unis et le Golfe du Saint-Laurent.

Leur population décline depuis 2010 et l’espèce est menacée d'extinction.

Une baleine noire dans l'océan.

Pêches et Océans Canada effectue une surveillance intensive des baleines noires de l'Atlantique Nord.

Photo : Ministère des Pêches et des Océans

Dans une déclaration envoyée mercredi, le MPO conclut que l’équipement dans lequel était empêtré Cottontail provenait probablement d’une pêche américaine qui opère quelque part entre Long Island et la Caroline du Sud, des endroits où les activités de surveillance des baleines sont limitées.

Le ministère indique avoir été en contact étroit avec la NOAA et que les deux pays ont conclu d’un commun accord que l’engin ne provient pas d’une pêche canadienne de 2020, car il n’était pas compatible avec le nouveau système obligatoire de marquage des engins du Canada qui identifie le pays, la région, la pêche et, dans certains cas, la zone de pêche spécifique.

Pêches et Océans ajoute que Cottontail n’a pas été observée dans les eaux canadiennes l’an dernier, en dépit d’une surveillance intensive des activités des cétacés.

Nos mesures de protection des baleines noires de l’Atlantique Nord sont de calibre mondial, et cela est en grande partie attribuable au travail acharné et à la coopération de nos pêcheurs et de leurs organisations.

Une citation de :Pêches et Océans Canada

Des conclusions contradictoires du côté américain

Cette déclaration de Pêches et Océans est une réponse directe à la NOAA, qui a dévoilé un rapport la semaine dernière dans lequel elle indique que les cordages trouvés sur Cottontail ressemblent en tout point à des cordages canadiens trouvés sur une baleine morte empêtrée en 2017.

Dans ce cas, il avait été déterminé que les engins étaient utilisés dans l’industrie canadienne de la pêche au crabe.

Les fils marqueurs oranges ont été utilisés suffisamment lors des saisons de pêche 2018 et 2019 dans l'industrie canadienne de la pêche au crabe et sont trop courts pour provenir de la pêche américaine, indique la NOAA.

Des casiers de pêche au crabe

Les autorités américaines croient que les fils trouvés sur la baleine Cottontail sont similaires à ceux utilisés jusqu'à tout récemment par l'industrie canadienne de la pêche au crabe.

Photo : Radio-Canada / René Landry

L’agence américaine ajoute qu’elle ne peut conclure si les cordages ont été utilisés de façon active dans la saison de pêche 2020 ou s’ils viennent de casiers fantômes ou utilisés illégalement.

Une porte-parole de la NOAA, Jennifer Goebel, indique qu’un séminaire en ligne aura lieu jeudi soir pour partager leurs conclusions sur la mort de Cottontail.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !