•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford annonce un reconfinement en Ontario

Le premier ministre Doug Ford remet son masque en conférence de presse.

Le précédent confinement provincial avait été annoncé par le gouvernement Ford le 21 décembre.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford tient un point de presse à 13 h 30 pour annoncer de nouvelles mesures de confinement qui touchent l'ensemble de la province.

À quelques heures de l'annonce officielle, le premier ministre de l'Ontario Doug Ford a confirmé à demi-mot un confinement qu'il refuse d'appeler en ces termes, évoquant plutôt « une décision difficile, mais juste ».

Son gouvernement doit annoncer jeudi, à 13 h 30, qu'il resserre substantiellement les restrictions dans tout l'Ontario. Les changements entreront en vigueur samedi.

Selon des détails obtenus par Radio-Canada, le confinement serait imposé pour 28 jours : les commerces considérés comme essentiels pourront accueillir la moitié des clients habituels. Les autres seront limités au quart des consommateurs qui peuvent autrement s'y trouver.

Les restaurants ne pourront plus accueillir de clients à l'intérieur dans les régions où c'était permis. Les terrasses seront aussi fermées à l'extérieur.

Un homme joue au golf au Loch March Golf & Country Club, à Ottawa.

Le golf ferait partie des activités qui seront permises.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Les centres de conditionnement physique et les commerces qui offrent des soins personnels, comme les salons de coiffure, devront fermer.

Certaines activités extérieures, dont le golf, seront permises.

Les lieux de culte pourront demeurer ouverts, mais avec certaines limites. Même chose pour les chantiers de construction.

Les écoles

L'enseignement en classe se poursuivra au retour du congé de Pâques.

Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, ajoute que son intention est d'aller de l'avant avec la semaine de relâche prévue du 12 au 16 avril et de garder les écoles ouvertes par la suite, mais avec plus de dépistage, notamment.

Depuis une semaine, l'Ontario dénombre quotidiennement plus de 2300 nouvelles infections.

Le nombre d'hospitalisations aux soins intensifs dépasse maintenant le sommet atteint pendant la deuxième vague, en janvier. Selon Soins aux malades en phase critique Ontario, 421 patients atteints de la COVID-19 étaient aux soins intensifs mercredi.

Une infirmière s'occupe d'un patient atteint de COVID-19 aux soins intensifs.

421 patients atteints de la COVID-19 étaient hospitalisés aux soins intensifs mercredi.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Lundi, le comité d'experts qui conseille le gouvernement avait conclu que ce dernier ne maîtrisait plus la situation.

Le premier ministre avait supplié les Ontariens de ne pas se rassembler pour Pâques. Il avait affirmé qu'il n'hésiterait à imposer un confinement si nécessaire pour freiner la propagation du coronavirus et limiter les hospitalisations aux soins intensifs.

Le gouvernement avait annoncé le 21 décembre un autre confinement, qui était entré en vigueur juste après Noël. Les règles s'annoncent moins strictes cette fois.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Avec les informations de Natasha MacDonald-Dupuis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !