•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti du Yukon promet une sortie claire et détaillée de la crise sanitaire

Un homme en complet sourit en montrant dans les mains un document.

Le chef du Parti du Yukon, Currie Dixon, a présenté son programme électoral dans une brasserie de Whitehorse.

Photo : independent / Crystal Schick

Après le NPD et les libéraux, c’était au tour du Parti du Yukon, mercredi, de dévoiler son programme électoral, moins de deux semaines avant les élections territoriales. Une plateforme qui mise sur la reprise économique, alors que le PIB du territoire a augmenté au cours de la dernière année.

Le lancement a eu lieu à la brasserie Woodcutter’s Blanket, au centre-ville de Whitehorse, un endroit représentatif des défis de la pandémie, a expliqué le chef du parti, Currie Dixon. 

Les restaurants, les bars et les autres membres de l’industrie du tourisme d'accueil, comme l’établissement où nous nous trouvons aujourd’hui, ont une année très difficile, a-t-il déclaré d'emblée. 

Le programme du Parti du Yukon se concentre autour de trois piliers: la reprise économique, l’appui aux familles et des communautés sécuritaires et en croissance.

Élément central du lancement, le chef Currie Dixon, a articulé sa vision pour la réouverture du territoire.

Le Yukon est en état d’urgence depuis mars 2020 en raison de la COVID-19, ce qui inclut la fermeture de ses frontières. Si la région a été épargnée, avec seulement 73 cas et un décès, les mesures ont beaucoup affecté les entrepreneurs du territoire.

Nous offrirons aux Yukonnais une approche avec des échéanciers et des repères clairs en vue d'une réouverture en toute sécurité, avec une marche à suivre qui leur permettra de savoir clairement pourquoi les décisions sont prises, comment les décisions sont prises et où les décisions seront prises.

Une citation de :Currie Dixon, chef du Parti du Yukon

Currie Dixon et son équipe s’engagent aussi à appuyer les petites entreprises mises à mal par les restrictions associées à la COVID-19, notamment en éliminant les barrières administratives et en relançant l’industrie touristique.

Plusieurs des propositions contenues dans le document de 28 pages (Nouvelle fenêtre) (en anglais) ont déjà été annoncées plus tôt dans la campagne, notamment la mise en place d’initiatives en matière de santé mentale, un gel des tarifs d’électricité et un programme universel de garderies.

Vers l’indépendance énergétique

Le Parti du Yukon propose en outre de poursuivre les investissements en énergie renouvelable et de mettre fin à la pratique de louer des générateurs au diesel en provenance de l’Alberta.

En lieu et place, s’il est élu, le parti s’engage à construire une usine de transformation du gaz naturel liquéfié à Whitehorse en guise de génératrice.

Le parti s’engage aussi à ce que la municipalité de Watson Lake, présentement alimentée au diesel, soit connectée au réseau.

Vives réactions du NPD

Une des propositions contenues dans le programme du Parti du Yukon concernant le logement abordable a suscité une vive réaction de la part du Nouveau parti démocratique.

Le Parti du Yukon s’engage à revoir la taille et l’objectif du programme existant en matière de logement, au moment où le territoire fait face à une crise du logement. Il veut notamment revoir le rôle de l'agence Yukon Housing dans les communautés rurales.

Par voie de communiqué, la chef du NPD, Kate White, a déclaré: Chaque fois que j’entends "revoir l’engagement gouvernemental" de la part d’un parti conservateur, je m’inquiète de ce que ça signifie pour les gens.

Kate White invite son opposant à clarifier ce qu’il entend par cette promesse et s’il s’agit de compressions.

Les élections territoriales ont lieu le 12 avril. Les électeurs peuvent voter par anticipation le 4 et le 5 avril prochain.

Consultez tous nos contenus sur les élections 2021 au Yukon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !