•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Outaouais de retour en zone rouge jeudi, Gatineau sur pause pour 10 jours

Une carte indiquant expliquant quelles parties de l'Outaouais sont en zone rouge et lesquelles sont mises sur pause.

Le premier ministre du Québec a annoncé le retour de l’Outaouais en zone rouge. La Ville de Gatineau et la MRC des Collines-de-l’Outaouais seront mises sur pause jusqu'au 12 avril.

Photo : Radio-Canada / Yosri Mimouna

Radio-Canada

Le premier ministre du Québec ramène l’Outaouais en zone rouge et plonge la Ville de Gatineau et la MRC des Collines-de-l’Outaouais en confinement à la veille du long congé pascal.

Je vous l’avais dit hier qu’on était inquiets pour cinq régions. [...] On continue d’être inquiets de voir une hausse des cas dans quatre régions, a lancé d’emblée le premier ministre François Legault lors de son point de presse, mercredi.

En conséquence, à partir de jeudi, à 20 h, l’Outaouais et les régions de la Capitale-Nationale, du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches feront leur retour en zone rouge (Nouvelle fenêtre).

Un couvre-feu y sera appliqué entre 21 h 30 et 5 h, les rassemblements à l'intérieur et à l'extérieur dans les domiciles privés y seront interdits, sauf pour une personne vivant seule, et plusieurs commerces non essentiels, comme les restaurants, seront fermés.

Nous allons aider les commerces qui seront obligés de fermer, a toutefois assuré le premier ministre.

En revanche, les musées, cinémas et bibliothèques, notamment, pourront rester ouverts dans ces régions, tout comme les salles de sport, à condition d'y respecter les mesures sanitaires.

Gatineau et la MRC des Collines-de-l’Outaouais sur pause

Mais pour les villes de Gatineau, la MRC des Collines-de-l’Outaouais, Québec et Lévis, le gouvernement provincial prévoit un traitement spécial.

Nous avons beaucoup d’inquiétude pour Québec, Lévis et Gatineau, où le nombre de cas augmente de façon presque exponentielle. On s’attend, dans les prochains jours ou les prochaines semaines, à une forte augmentation des hospitalisations. [...] Étant donnée la situation, il faut agir rapidement, a justifié M. Legault.

Ces villes seront donc mises sur pause, selon les termes de M. Legault, dès jeudi, à 20 h, et ce, jusqu’au 12 avril, à 5 h.

Une pause qui signifiera la fermeture des commerces non essentiels, mais aussi des écoles, des cinémas, des salles de spectacle, des musées et des gyms, entre autres. Il sera également interdit pour les commerces de ces villes de vendre des produits non essentiels. L’accès aux lieux de culte y sera limité à 25 personnes.

Les trois hommes sont assis côte à côte, séparés par des plexiglas.

Le ministre de la Santé Christian Dubé, le directeur national de santé publique Horacio Arruda et le premier ministre François Legault, en point de presse le 23 mars 2021

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

En revanche, les activités extérieures de sport ou de loisirs seront permises uniquement avec les personnes résidant à la même adresse ou par groupe de huit personnes avec distanciation.

François Legault espère ainsi donner un électrochoc aux Gatinois, alors que la situation pandémique s’est rapidement dégradée au cours des derniers jours.

Ce que nous disons, c’est que la situation est critique et se détériore dans ces trois villes-là, a indiqué le premier ministre du Québec. On demande donc aux gens de rester chez eux, sauf s’ils ont vraiment besoin d’aller travailler.

Le couvre-feu sera également devancé à Gatineau dans la MRC des Collines-de-l’Outaouais, où il sera interdit de se promener à l'extérieur entre 20 h et 5 h, à moins d’y être autorisé.

Le premier ministre du Québec soutient que la décision de fermer les écoles primaires et secondaires dans ces villes dès vendredi, et ce jusqu’au 12 avril, n’a pas été facile.

C’est ce qui nous fait le plus mal. [...] Mais il y aura de l’enseignement à distance, a assuré M. Legault.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais n’a pas émis de commentaire, mercredi, sur ces nouvelles mesures sanitaires à Gatineau et dans toute la région de l'Outaouais.

La direction de la santé publique est hautement sollicitée actuellement et occupée dans la gestion des cas et des éclosions, a répondu le CISSS de l’Outaouais par courriel.

La santé publique en Outaouais doit toutefois tenir un point de presse jeudi, à 10 h 30.

Avec les informations de Samuel Blais Gauthier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !