•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme de 34 ans atteint de la COVID-19 se trouve aux soins intensifs à Regina

Deux photos en une. À gauche, une photo de Matthew en pleine santé en train de sourire à la caméra. Il a une mèche de cheveux qui cache un peu son œil gauche et est assis dans une voiture.

À droite, une photo de Matthew en train de dormir dans un lit d'hôpital aux soins intensifs avec de nombreux tubes autour de lui.

Matthew Cardinal a été admis aux soins intensifs après quelques jours d'hospitalisation. Il est actuellement sous assistance respiratoire.

Photo : Dianne Desjarlais Cardinal

Radio-Canada

Matthew Cardinal, un serveur de 34 ans, est hospitalisé aux soins intensifs à l’Hôpital général de Regina, après avoir contracté le variant britannique du coronavirus. Il est actuellement sous assistance respiratoire.

Sa mère, Dianne Desjarlais Cardinal, lance un message à toutes les personnes qui minimiseraient la maladie ou qui seraient dans le déni : « J'espère vraiment que les gens vont prendre plus au sérieux la COVID-19. C'est une maladie qui n’a rien de drôle et qui ne touche pas seulement les aînés.

Parmi les gestes qui peuvent être utiles, Mme Desjarlais Cardinal implore la population de porter un masque et de ne sortir qu’en cas de nécessité.

Le destin de Matthew Cardinal a basculé le 15 mars, lorsqu'il a commencé à se sentir mal alors qu’il était au travail. Après s’être isolé en attendant de pouvoir se faire tester, il a vu son état empirer et a présenté de la fièvre, des frissons et des difficultés respiratoires.

Le jeune homme a été obligé d’appeler une ambulance.

Il a dû appeler l'ambulance parce qu’il n’arrivait pas à reprendre son souffle, comme s’il n’arrivait pas à respirer. Et il s'agit d’un homme de 34 ans en bonne santé.

Une citation de :Dianne Desjarlais Cardinal, mère de Matthew Cardinal

À l’hôpital, accablé par la fatigue, Matthew Cardinal ne trouvait même pas la force de s'asseoir seul dans un fauteuil roulant et devait avoir l'aide de deux personnes, selon sa mère.

Une photo d'un écran d'ordinateur montre un scanner de poumons.

Un scanner des poumons de Matthew Cardinal montre l'impact de la COVID-19 sur une courte période.

Photo : Dianne Desjarlais Cardinal

Au début de son hospitalisation, Matthew appelait régulièrement sa mère pour lui donner des nouvelles et lui dire comment il se sentait. Cette dernière trouvait que chaque nouvelle journée était plus difficile que la précédente : Sa fatigue était de plus en plus grande et il n’avait plus de souffle.

Alors que son état s’aggravait, les médecins ont également détecté un début de pneumonie, en plus d’un caillot sanguin.

Les appels se sont espacés petit à petit, puis se sont arrêtés le jour où il a fallu mettre le jeune homme sous assistance respiratoire. Dianne Desjarlais Cardinal prie tous les jours pour que son fils se remette de la maladie.

Je ne sais pas quel sera le pronostic à long terme. Tout ce que je sais, c’est que le chemin va être très long. Ça me brise le cœur et je ne souhaite cela à personne.

Une citation de :Dianne Desjarlais Cardinal, mère de Matthew Cardinal

Dianne Desjarlais Cardinal, qui prie pour son fils chaque jour, est infiniment reconnaissante envers le personnel soignant : Ce sont des anges qui font preuve de beaucoup de compassion, alors qu’ils prennent beaucoup de risques en soignant mon fils.

La mère de famille qui vit dans l’inquiétude constante a néanmoins le soutien, dit-elle, de nombreux amis, de sa famille et de ses prières.

Une campagne de financement pour un fils et un ami

Le cercle d’amis de Matthew Cardinal a lancé une campagne de financement en ligne pour aider la famille, car la route s’annonce longue et sinueuse.

Photo de Matthew Cardinal à l'hôpital. Il a des tubes dans les narines.

Sa mère le décrit comme un jeune homme en pleine forme et dont la santé a chuté en seulement quelques jours.

Photo : Dianne Desjarlais Cardinal

Dianne Desjarlais Cardinal décrit son fils comme une personne pleine de vie, toujours prête à venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Il veut aider et tendre la main aux personnes qui en ont besoin. Il est plein d’esprit et a le sens de l’humour , dit Dianne Desjarlais Cardinal, qui se sent perdue, car elle ne comprend pas comment son fils a pu attraper la COVID-19.

Étant serveur, il a pu l’attraper en travaillant, puisque plusieurs éclosions ont été découvertes au cours des dernières semaines à Regina en raison de la propagation des variants du coronavirus dans la capitale provinciale. Rien n’est sûr, dit cependant sa mère.

La situation à Regina inquiète les experts, les variants du virus y étant devenus il y a peu prédominants.

L’Hôpital général de Regina affirmait lundi que son unité de soins intensifs fonctionnait à 115 % de sa capacité, une situation qui est une source d’anxiété et de stress permanente pour le corps médical, selon le médecin de l’Autorité régionale de santé Regina Qu’Appelle, Jeff Betcher.

Avec les informations de Kendall Latimer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !