•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu'à 1 an d'attente pour l'installation d'une piscine creusée

Des ouvriers sont en train de construire une piscine.

L'installation de certaines piscines devra attendre l'année prochaine.

Photo : Dale Molnar/CBC

La pandémie a rendu les voyages et les habituels loisirs plus complexes, voire impossibles. Conséquence : la demande de permis de construction de piscine creusée explose dans certaines régions comme Windsor, dans les Sud-Ouest de l'Ontario.

Il faut chercher le moyen d’occuper les enfants durant l’été tout en leur évitant de passer tout leur temps devant la télé, selon Kal Jouni chez qui une piscine est en cours d'installation.

L’année dernière, les enfants étaient bloqués à la maison. Il n’y avait rien à faire. Les parcs étaient fermés, explique-t-il.

Elle aurait dû être construite en octobre dernier, mais ils n'ont finalement pas pu commencer avant le début de cette année.

Une citation de :Kal Jouni

M. Jouni a commandé la piscine en avril 2020, mais la demande à Windsor est telle qu’il faut désormais s’armer de patience.

Un homme placé devant une maison répond à des questions.

Kal Jouni est soulagé parce que ses enfants ne passeront pas leur été devant la télévision.

Photo : Dale Molnar/CBC

En 2019, la Ville de Windsor a délivré 110 permis de construction de piscine. Elle n’avait reçu que 4 demandes à ce moment-ci de l’année.

L’année dernière, elle a reçu 23 demandes de permis entre janvier et mars, terminant l’année avec 176 permis attribués.

Cette année, elle a déjà attribué 89 permis.

Retournement de situation

Si la fille de Kal Jouni est enthousiaste en raison du fait que la piscine familiale sera prête la semaine prochaine, d’autres résidents ne pourront pas se baigner avant l’année prochaine.

Meghan Mailloux est la copropriétaire de Paradigme Pool, la société qui installe une piscine dans la résidence de la famille Jouni. Elle affirme que son entreprise reçoit le triple ou le quadruple du nombre d’appels qu’elle reçoit habituellement pour des demandes d’estimation.

[Les Windsorois] ne peuvent pas voyager et certains jugent que les voyages durant les prochains étés sont improbables. Ils se servent donc de cet argent pour des investissements. Beaucoup de gens prennent une nouvelle hypothèque sur leur maison et répercutent le prix d’une piscine sur la maison, indique-t-elle.

Entre 35 et 40 [piscines] c’est le maximum que nous puissions construire, compte tenu du personnel dont nous disposons. Nous ne pouvons pas faire plus. Il nous faudrait recruter plus de monde.

Une citation de :Meghan Mailloux

Si la demande de piscines creusées était en augmentation constante depuis des années, Mme Mailloux n’aurait jamais imaginé assister à une telle explosion des demandes.

L’année dernière, je crois qu’il y a eu de l’hésitation. Vers mars et avril, personne ne savait vraiment ce qui allait se passer, mais après ça les gens ont réalisé qu’il s’agirait d’une situation de long terme. C’est là qu’on a vu que ça prenait une allure folle, précise-t-elle.

Le téléphone sonne sans cesse à Paradigm Pool, qui doit en plus gérer des demandes d’estimation reçues par Facebook et par courriel, selon Mme Mailloux qui ajoute que les demandes d'installation de jacuzzi sont également en forte progression.

Une femme portant un masque est assise et répond aux questions.

La société de Mme Mailloux est inondée de demandes d'estimation.

Photo : Dale Molnar/CBC

Rien ne laissait pourtant penser au début de la pandémie que les choses prendraient cette tournure. Paradigm Pool craignait même de devoir offrir des remboursements à ses clients.

Nous avons tous ces employés et nous ne savions pas ce que nous allions faire. Nous ne savions pas quelle serait la situation financière des gens, avec les pertes d’emploi. Nous nous demandions si les gens allaient commencer à demander le remboursement de leur dépôt, ajoute-t-elle.

Rien de ce qui était craint ne s’est produit. Les demandes d’estimation ont plutôt explosées au fur et à mesure que l’été 2020 approchait. Ces demandes concernent pour l’essentiel de petites piscines.

Mme Mailloux indique que les piscines imposantes, celles qui transforment grandement l’arrière-cour des clients, sont un peu moins demandées qu’elle ne le furent par le passé.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !