•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux gènes associés à la couleur des yeux

Gros plan sur un oeil humain.

Pas moins de 50 nouveaux gènes ont été associés à la couleur des yeux.

Photo : iStock

Radio-Canada

Pas moins de 50 nouveaux gènes ont été associés à la couleur des yeux, ce qui montre la grande complexité de la génétique de ce trait physique chez les humains.

Ces travaux d’une équipe internationale de généticiens consacrés à la couleur des yeux sont les plus vastes jamais réalisés sur le sujet. Ils ont nécessité l'analyse du génome de près de 195 000 personnes en Europe et en Asie.

En outre, ces résultats améliorent la compréhension de maladies oculaires, telles que le glaucome pigmentaire et l'albinisme oculaire, où les niveaux de pigments oculaires jouent un rôle important.

Repères

  • La couleur des yeux humains est hautement héréditaire, mais son architecture génétique reste mystérieuse;
  • La couleur des yeux est principalement déterminée par l'abondance de mélanine dans l'épithélium pigmentaire de l'iris, qui est plus importante dans les yeux bruns que dans les yeux bleus.

Ces travaux réalisés par Mark Simcoe, du King’s College London, et ses collègues apportent des preuves de l'existence de gènes associés à la pigmentation de la mélanine, mais mettent aussi en lumière l’implication de certains gènes dans la morphologie et la structure de l'iris.

En outre, les chercheurs ont constaté que la couleur des yeux des Asiatiques présentant différentes nuances de brun est génétiquement similaire à la couleur des yeux des Européens allant du brun foncé au bleu clair.

Cette recherche donne des connaissances génétiques pour améliorer la prédiction de la couleur des yeux à partir de l'ADN, tel qu'elle est déjà appliquée dans les études anthropologiques et médicolégales, mais avec une précision limitée pour les couleurs des yeux non bruns et non bleus, explique le Dr Manfred Kayser, du Centre médical universitaire Erasmus de Rotterdam, aux Pays-Bas.

Des recherches antérieures avaient permis d’identifier une douzaine de gènes liés à la couleur des yeux. Les généticiens ont longtemps pensé que la variation de la couleur des yeux était contrôlée par un ou deux gènes seulement, les yeux bruns dominant les yeux bleus.

Ces résultats sont intéressants, car ils nous rapprochent un peu plus de la compréhension des gènes à l'origine de l'une des caractéristiques les plus frappantes du visage humain, qui a mystifié des générations tout au long de l’histoire. Cela améliorera notre compréhension de nombreuses maladies qui, nous le savons, sont associées à des niveaux de pigmentation spécifiques, explique le Dr Pirro Hysi, du King’s College London.

Nos résultats expliquent collectivement 53,2 % de la variation de la couleur des yeux […]. Dans l'ensemble, les résultats de notre étude montrent que la complexité génétique de la couleur des yeux dépasse considérablement nos connaissances […], mettant en évidence la couleur des yeux comme un trait humain génétiquement très complexe, notent les auteurs dans un communiqué, et dont le détail des travaux est publié dans la revueScience Advances (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !