•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021 : les coups de cœur du comité de sélection

Montage de portraits des membres du comité de sélection.

De gauche à droite : Véronique Langlais, Kiev Renaud, Charles-Étienne Ferland et Jean-Pierre Gorkynian

Photo : Hélène Bouffard, Audrée Wilhelmy, Trina Koster Photography et Frédéric Ménard-Aubin

Radio-Canada

Il ne reste que 23 nouvellistes en lice pour le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021. En attendant de connaître les cinq finalistes, le 22 avril, voici qui mérite le prix selon les lectrices et lecteurs qui ont sélectionné les nouvelles de la liste préliminaire. Le jury sera-t-il d'accord avec leurs choix?

Le choix de Charles-Étienne Ferland

  • Le lecteur, de Nathalie Hébert : Un choix audacieux de ponctuation, un habile jeu de forme, un très beau style, soutenu et poétique sans devenir lourd. L'originalité de la structure surprend. Nouvelle qui suggère la sensibilité de la nature humaine, qui soutient que le texte est un média qui permet de montrer plus que ce qui est visible à l'œil nu et qui permet d'entrer dans l'intériorité et l'intimité des personnages, qui eux demeurent anonymes. On ressent la douleur du protagoniste. Le tout est adroitement montré sans être dit.

Le choix de Jean-Pierre Gorkynian et de Véronique Langlais

Commentaire de Jean-Pierre Gorkynian : Nouvelle aux récits multiples, mais aux trajectoires concourantes, brillamment orchestrées. On suit le destin de trois personnages fabuleusement éclectiques, mais profondément humains et drôles, tous lancés à vive allure, entraînés par la même fatalité inexorable. Le tragique rencontre le comique. On a le sourire aux lèvres d’un bout à l’autre. Du grand art.

Commentaire de Véronique Langlais : Dès les premières lignes, le lecteur est happé dans un univers rythmé par une narration à vive allure dont on sent la couleur et l’humour pince-sans-rire. Entre suggestion et interprétation, le narrateur nous amène à découvrir, en quelques lignes seulement, des personnages complets aux caractères bien distincts, donc celui de la fameuse Vivian Vachon, alors même que se forme devant nos yeux, à travers des retours en arrière et de nombreuses références, une scène étrange et mortelle qui ne dure en fait que quelques secondes. Ce texte mérite la première place selon moi pour sa parfaite maîtrise de la narration, l’enchantement d’événements passés et présents ainsi que les descriptions courtes, mais imagées.

Le choix de Kiev Renaud

  • Parmi les ombres, de Joanie Lemieux : Ce texte troublant, d’une sobriété éclatante, instaure une tension dès la première ligne. La mère d’une enfant, convaincue d’avoir reçu la visite d’extraterrestres, laisse les lumières allumées toute la nuit pour s’assurer qu’ils ne reviennent pas; sa fille, elle, ne sait pas ce qui l’effraie le plus : entre cette apparition paranormale et la folie de sa mère, qu’est-il préférable de croire? Parmi les ombres montre l’efficacité du texte court – l’art de la nouvelle dans toute sa splendeur.

Les membres du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021

Charles-Étienne Ferland sourit à la caméra.

Charles-Étienne Ferland fait partie du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021.

Photo : Trina Koster Photography

Né à Montréal, Charles-Étienne Ferland est auteur, entrepreneur et entomologiste. Il a publié son premier roman en 2018, Dévorés, une science-fiction, et sa suite, Métamorphose, l’année dernière, aux éditions L'Interligne. En 2019, il a fait paraître aux éditions Prise de parole un recueil de nouvelles, Une dent contre l’ordinaire. Celui qui est titulaire d’une maîtrise en écologie des insectes a réalisé en 2020 un reportage sur les insectes de l’Équateur, The Yanayacu Expedition.

Jean-Pierre Gorkynian regarde la caméra, un bras posé sur un poteau.

Jean-Pierre Gorkynian fait partie du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021.

Photo : Frédérique Ménard-Aubin

Jean-Pierre Gorkynian est un auteur montréalais d’origine syrienne qui s'intéresse aux questions identitaires liées à l’immigration. Il a publié en 2015 son premier roman, Rescapés (VLB), qui lui a valu d’être finaliste au Grand Prix littéraire Archambault de même qu’au Prix du premier roman de Chambéry. Son deuxième roman, Tireur embusqué (Mémoire d’encrier), fait partie des finalistes du Prix littéraire des collégiens 2021.

Véronique Langlais regarde la caméra.

Véronique Langlais fait partie du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021.

Photo : Hélène Bouffard

Véronique Langlais se passionne pour la création littéraire, les nouvelles technologies et les communications. Lauréate de deux résidences de création, elle a présenté ses textes au Mois de la poésie, au festival Québec en toutes lettres et au Mois de l’histoire des Noirs.

Kiev Renaud sourit à la caméra.

Kiev Renaud fait partie du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2021.

Photo : Audrée Wilhelmy

Kiev Renaud travaille dans le domaine de l’édition à Montréal. L’écrivaine a publié en 2007 un premier roman, Princesses en culottes courtes (GGC), puis un deuxième, Je n’ai jamais embrassé Laure, en 2016. En mars, elle a fait paraître son troisième roman, Pratique d’incendie. La nouvelle du même nom lui avait valu d'être finaliste au Prix de la nouvelle de Radio-Canada en 2017, deux années après avoir été finaliste au même prix.


Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !