•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « tempête de neige » sur Montréal et Québec le jour du poisson d'avril

Une cycliste profite du beau temps sur les plaines d'Abraham.

Une cycliste profitait hier du beau temps sur les plaines d'Abraham, ce qui sera chose impossible demain. Et non, ce n'est pas un poisson d'avril.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Les principales villes du Québec seront touchées par une importante dépression qui laissera le 1er avril jusqu'à 10 cm de neige sur la métropole, 15 cm sur la capitale, et jusqu'à 100 mm de pluie... sur la Côte-Nord.

Ces prévisions un peu irréelles peuvent laisser croire à une bonne vieille blague du poisson d'avril, mais c'est bel et bien la réalité, assure Environnement et Changement climatique Canada.

La trajectoire de cette tempête printanière, qui remonte actuellement la côte est des États-Unis, fait en sorte que les régions nordiques connaîtront d'importants épisodes de pluie, pendant que les régions plus au sud du Québec goûteront aux flocons de dame Nature.

Ça va nous apporter d'abord de la pluie, mais au courant de la nuit [prochaine], les vents du nord vont faire en sorte que ça va se changer en neige à peu près sur tout le Québec, commente André Cantin, météorologue à Environnement et Changement climatique Canada.

Une tempête de neige qui cause des bouchons de circulation à Québec le 4 avril 2018.

Une tempête de neige qui cause des bouchons de circulation à Québec le 4 avril 2018.

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

20 à 30 cm dans Charlevoix et au Saguenay

À Québec, les prévisions sont de 10 à 15 cm de neige en 24 heures, tandis que les secteurs plus à l'est, comme Charlevoix, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et la Haute-Côte-Nord pourraient recevoir entre 20 et 30 cm de neige. Ce sont vraiment les secteurs les plus touchés par la neige, estime André Cantin.

Plus à l'est, en Gaspésie, c'est 50 à 60 mm de pluie et dans les secteurs de Sept-Îles à Natashquan, on parle de 100 mm de pluie. C'est une tempête printanière tardive.

Une citation de :André Cantin, météorologue chez Environnement et Changement climatique Canada

Ce sentiment de s'apprêter à vivre un bien mauvais poisson d'avril est exacerbé par le fait qu'on annonce 14 °C sur Montréal mercredi, et 11 °C sur Québec. L'arrivée imminente de la neige semble donc improbable, à moins de 24 heures d'y goûter.

C'est un gros contraste de température, ce qui est plus fréquent en janvier et février, mais ce n'est pas exceptionnel au début avril, observe André Cantin.

Les quantités de neige à recevoir sont toutefois un phénomène assez rarissime au tournant du mois d'avril, mais ce n'est pas inusité non plus, ajoute le météorologue. L'est du Québec avait d'ailleurs reçu une bonne quantité de neige à la mi-avril l'année dernière.

Une rue de Rivière-du-Loup enneigée.

Une rue de Rivière-du-Loup enneigée au lendemain d'une petite tempête, le 20 avril 2020.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Un record qui date de l'ère de la grippe espagnole

Aucun record ne devrait donc être fracassé. Québec se remettait par exemple à peine de la pandémie de... grippe espagnole dans les années 20, qu'elle avait reçu 23 cm de neige un 1er avril. Ce record tient d'ailleurs toujours à ce jour.

En 1975, on avait aussi reçu 33 cm de neige, un 23 avril, à Québec.

Une citation de :André Cantin, météorologue, Environnement et Changement climatique Canada

Cette belle neige du poisson d'avril devrait d'ailleurs fondre rapidement, alors que le soleil sera de retour à temps pour le long week-end de Pâques.

Le mois d'avril sera près ou très légèrement au-dessus des normales, conclut André Cantin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !