•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le quart des doses attendues dans la région en avril proviendra d'AstraZeneca

Un membre du personnel médical tient une fiole du vaccin d'AstraZeneca.

Le vaccin d'AstraZeneca a été développé en partenariat avec l'université d'Oxford.

Photo : pool/afp via getty images / THOMAS COEX

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean recevra plus de doses de vaccins contre la COVID-19 fabriquées par AstraZeneca que de celles fournies par Moderna en avril.

Sur les 40 000 doses attendues au cours du prochain mois, 58 % seront produites par Pfizer. Le deuxième fournisseur en importance sera AstraZeneca, qui fabrique le vaccin Covishield, dans une proportion de 26 %. Les vaccins de Moderna formeront pour leur part 16 % de la quantité de doses livrées dans la région en avril.

C’est donc dire que le quart des doses attendues, excluant celles qui pourraient être extraites des quantités allouées à la région de Montréal, tel qu'annoncé mardi par François Legault, proviendra d’AstraZeneca.

Ce vaccin fait l’objet d’une directive émise par le Comité consultatif national d’immunisation du Québec, qui le proscrit pour les personnes âgées de 55 ans et moins pour des raisons de sécurité.

En ce moment, seules les personnes âgées de 65 ans et plus peuvent être vaccinées au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La suspension, par Québec et d’autres provinces canadiennes, de l'administration de ce type de vaccin aux 55 ans et moins pourrait avoir un impact sur la volonté des personnes présentement admissibles à la vaccination à le recevoir, ou non.

En ce qui concerne les nouvelles consignes pour AstraZeneca, nous nous ajusterons aux recommandations émises, soit d'administrer seulement aux 55 ans et plus , a indiqué l’agente d’information au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Simone Lalancette-Larouche.

Le CIUSSS devrait recevoir des directives précises au cours des prochains jours concernant les nouvelles doses annoncées pour les régions du Québec où le nombre de cas est en hausse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !