•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restrictions sanitaires prolongées jusqu’au 12 avril en Saskatchewan

Saqib Shahab porte le masque en conférence de presse le 9 décembre dernier.

Saqib Shahab, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan. (archives)

Photo : Michael Bell

Le médecin hygiéniste de la Saskatchewan, Saqib Shahab, prolonge les restrictions sanitaires, annoncées le 9 mars dernier, jusqu’au 12 avril, date où elles seront réévaluées. Il en va de même pour le quasi-confinement imposé à Regina la semaine dernière.

À l’aube du week-end pascal, les autorités sanitaires demandent à tous les résidents de la province de respecter les recommandations et les consignes sanitaires. Envisagez de faire des rassemblements virtuels et limitez votre chasse aux œufs de Pâques à votre famille immédiate.

Le premier ministre Scott Moe dit croire que la province sera en mesure de maîtriser nos cas dans les communautés où ils augmentent sans [l’ajout de] restrictions supplémentaires, mais nous devons tous faire notre part.

Si le nombre de cas augmente, il faudra malheureusement prendre des mesures.

Une citation de :Saqib Shahab, médecin hygiéniste en chef de la province

À Regina et dans les environs, les rassemblements privés intérieurs sont toujours interdits, sauf pour les personnes seules et les parents célibataires qui sont autorisés à se réunir avec un seul ménage, pourvu qu’il compte moins de cinq personnes.

Ailleurs dans la province, chaque foyer peut encore se créer une bulle sociale de 10 personnes avec laquelle il sera possible de se réunir sous le même toit. Cependant, ces rassemblements ne doivent pas excéder plus de deux ou trois foyers.

La Saskatchewan réitère le même message que la semaine dernière, soit d’éviter tout déplacement non essentiel à destination ou en provenance de Regina, sauf en cas de nécessité absolue.

Le premier ministre déclare que tous les vaccins que nous vous proposons seront sans aucun risque pour votre catégorie d'âge. Du même souffle, il mentionne que la province aura accès à 55 000 doses du vaccin AstraZeneca. Ces doses seront utilisées aux cliniques de vaccination au volant à Regina, Saskatoon, Yorkton et Moose Jaw.

Moose Jaw, une situation à surveiller de près

Saqib Shahab considère que Moose Jaw est en alerte rouge et que les citoyens devraient agir comme s’ils étaient à Regina en raison de la hausse du nombre de cas et la présence des variants du coronavirus dans la ville située à l’ouest de Regina.

De son côté, Scott Moe conseille aux résidents de Moose Jaw de suivre très très attentivement les ordres de santé publique en vigueur et même d’aller au-delà de ces mesures, en particulier si vous avez plus de 50 ans et que vous n’êtes pas vacciné.

Le maire de Moose Jaw, Fraser Tolmie, lance un appel à la vigilance à la population, en ce qui concerne l’augmentation du nombre de cas dans la ville.

Il ajoute qu’il est en discussions avec la province pour mettre en place de possibles nouvelles mesures sanitaires pour répondre à la situation, en attendant le lancement d’une clinique de vaccination dans la ville.

Si nous devons mettre en place de nouvelles mesures en attendant la vaccination, nous le ferons. Nous allons suivre de près la situation et sommes en contact étroit avec l’Autorité de la santé de la Saskatchewan.

Une citation de :Fraser Tolmie, maire de Moose Jaw

Le professeur adjoint au Collège de médecine de l’Université de la Saskatchewan, le Dr Kyle Anderson, croit néanmoins qu’il faut agir dès maintenant pour contenir la propagation du virus et de ses variants à Moose Jaw.

Une propagation qu’il juge prévisible, vu la proximité entre Regina et Moose Jaw.

Nous avons l’occasion d’être proactifs et il faut mettre en place à Moose Jaw les mêmes mesures sanitaires qui sont en vigueur à Regina. Si nous ne le faisons pas, Moose Jaw va se retrouver avec des centaines de cas, si ce n’est plus.

Une citation de :Dr Kyle Anderson, professeur adjoint au Collège de médecine de l’Université de la Saskatchewan

Lors d’une conférence de presse, Scott Moe a réitéré sa confiance envers les citoyens pour que ceux-ci prennent les bonnes décisions pour éviter la propagation du virus. Questionné par une journaliste qui lui a rappelé qu’il avait adopté la même approche lorsque le nombre de cas avait commencé à prendre de l’ampleur à Regina, Scott Moe a avoué qu’il se pourrait que le nombre d’infections continue d’augmenter à Moose Jaw et que Moose Jaw n’est pas au même niveau que l’était Regina.

On ne peut pas ignorer les faits. Un fait que vous ne devriez pas ignorer est que nous allons recevoir 180 000 vaccins.

Une citation de :Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

La vaccination à nouveau étendue dès mercredi

À partir de mercredi, à 8 h, les personnes de plus de 60 ans pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner en Saskatchewan.

De plus, toutes les personnes de 50 à 59 ans résidant dans le nord de la province peuvent également prendre rendez-vous, mais uniquement par téléphone. La prise de rendez-vous en ligne n’est pas offerte à l’heure actuelle pour cette tranche d’âge.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

En ce qui concerne les travailleurs prioritaires de la phase 1 du plan de vaccination qui n’ont toujours pas été vaccinés, ils sont admissibles, mais ils doivent appeler pour prendre rendez-vous afin de démontrer leur admissibilité.

Les personnes ayant des maladies préexistantes ou étant vulnérables sont également admissibles à la vaccination. La prise de rendez-vous en ligne n’est toutefois possible que pour les personnes de plus de 60 ans.

Comment prendre rendez-vous?

La semaine dernière, la Saskatchewan apprenait qu’une livraison de 21 300 doses du vaccin Moderna serait retardée. Pour cette raison, de nombreux rendez-vous ont dû être décalés; la liste se trouve ici (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !