•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : une « hausse extrêmement importante » dans la Capitale-Nationale

Une pancarte indique où accéder au stationnement du centre de dépistage du parc Colbert, au printemps.

Le centre de dépistage du parc Colbert, à Québec, a été particulièrement achalandé ces derniers jours.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Pour la troisième journée de suite, plus d’une centaine de nouveaux cas de COVID-19 sont confirmés dans la Capitale-Nationale, ce qui ne s’était pas produit depuis la mi-janvier. La hausse des cas dans la région est qualifiée « d’extrêmement importante » par le directeur régional de santé publique.

Le dernier bilan fait état de 129 nouvelles infections et le Dr André Dontigny invite les résidents de Québec à rester le plus possible à la maison pour les deux prochaines semaines. Faisant écho aux avertissements du premier ministre quant à un durcissement possible des mesures sanitaires, il rappelle que la zone orange est déjà un palier d’alerte élevé.

Il est possible qu’on ait besoin davantage de mesures restrictives. […] Encore là, il faut que les gens suivent, martèle-t-il, visiblement préoccupé par la situation.

Les variants de la COVID-19 compte désormais pour environ 70 % de tous les nouveaux cas dans la région de la Capitale-Nationale. On en dénombre maintenant 812 cas au total. Parmi ceux-ci, 44 ont été identifiés comme étant de la souche britannique de la maladie et un premier du variant de l’Afrique du Sud a aussi été confirmé.

Ce qu'on présume présentement, c'est que c'est principalement le variant britannique qui circule.

Une citation de :Dr André Dontigny, directeur régional de santé publique

103 000 doses administrées

Reprenant l’image de la course contre la montre, le Dr Dontigny indique que maintenant 14 % de la population de la région a été vaccinée. C’est sûr que c’est insuffisant en termes d’immunité collective. On a besoin de semaines devant nous.

En Chaudière-Appalaches, les nouveaux cas quotidiens se maintiennent dans la quarantaine depuis quelques jours, avec 41 nouveaux cas confirmés dans le dernier bilan.

L'augmentation des nouveaux cas quotidiens se manifeste également par une demande accrue pour les tests de dépistage. Ces derniers jours, l’attente pouvait atteindre jusqu’à deux heures, notamment à la clinique du parc Colbert à Sainte-Foy, où le dépistage se fait à l’auto.

Lundi, la Capitale-Nationale a établi un nouveau record avec plus de 4000 tests administrés en une journée. Le Dr André Dontigny espère que le CIUSSS de la Capitale-Nationale sera capable de réduire le temps d’attente dans les prochains jours.

À l’échelle du Québec, la santé publique rapporte 864 nouveaux cas et 7 décès de plus. À ce jour, 6948 cas variants ont été détectés par criblage des échantillons positifs au Québec.

Changement de méthodologie

L'Institut national de santé publique du Québec a changé sa définition du nombre total de variants pour la province et les régions. Il recense désormais les cas détectés par criblage, et non plus par séquençage. Le criblage permet de détecter des mutations, mais pas de déterminer la souche. Le séquençage, méthode utilisée jusqu'au 26 mars, permet de déterminer la souche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !