•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la MRC de Rivière-du-Loup réclame plus de doses de vaccin

Un citoyen reçoit une première dose de vaccin contre la COVID-19 au centre de vaccination de Mont-Joli.

162 cas de variants sont présents du le territoire du Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Sébastien Ross

Sophie Martin

Une demande a été faite au ministère de la Santé par le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, pour un rééquilibrage quant à l'octroi de nouvelles doses du vaccin.

Les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska sont respectivement au second et troisième rang pour le nombre de cas actifs de COVID-19 par habitant au Québec.

La majorité de ces cas sont des variants.

Depuis longtemps on sait qu’il va y avoir une course contre la montre entre les variants et la vaccination. Je dirais qu’ici, il y a urgence en la demeure.

Une citation de :Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup
Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé (archives)

Photo : Radio-Canada

L’homologue de M. Lagacé dans la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, est du même avis. Si la vaccination pouvait s’intensifier dans notre région un peu plus rapidement, ça nous permettrait peut-être de se sécuriser un peu plus, croit-il.

On l’a vu chez les personnes âgées : avec l’efficacité du vaccin, la situation s’est beaucoup améliorée.

Une citation de :Yvon Soucy, préfet de la MRC de Kamouraska
Le préfet de la MRC du Kamouraska Yvon Soucy

Le préfet de la MRC du Kamouraska, Yvon Soucy (archives)

Photo : Radio-Canada

Actuellement, près de 20 % de la population de Montréal a reçu une première dose. Du côté du Bas-Saint-Laurent, cette donnée est plutôt de 11,6 %. Un pourcentage sous la moyenne de la province qui lui est de 14,9 %.

Pour le maire de Rimouski, Marc Parent, l’attribution des doses doit être faite en fonction du risque. Il dit faire confiance et appuyer la santé publique.

J’ai bon espoir qu’en fonction de la réalité actuelle, qu’effectivement il pourrait y avoir une augmentation des doses.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski
Le maire de Rimouski Marc Parent en hiver.

Le maire de Rimouski Marc Parent (archives)

Photo : Radio-Canada

Un record de cas au Bas-Saint-Laurent

La situation continue de dégénérer dans l'ouest du Bas-St-Laurent. Lundi, 54 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés dans la région. Un record depuis le début de la pandémie.

41 de ces cas se situent dans la MRC de Rivière-du-Loup et 9 dans celle de Kamouraska.

On dénombre officiellement 162 cas de variants, la vaste majorité dans l'ouest, mais aussi dans les MRC de Rimouski-Neigette et de La Matapédia.

Questionné sur l'envoi de doses de vaccins supplémentaires dans la région, le ministère de la Santé dit analyser l'état du Bas-Saint-Laurent.

Au cours des prochaines semaines, de très importantes quantités de vaccins devraient être livrées au Québec. Certaines des livraisons à venir pourraient permettre d’allouer des doses supplémentaires à certaines régions, en lien avec la situation épidémiologique et la couverture vaccinale, indique le ministère dans un courriel.

Avec la collaboration de Michel-Félix Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !