•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

111 nouveaux cas de COVID-19 et dépistage record à Québec

Des éprouvettes dans un laboratoire.

Un laboratoire de dépistage de la COVID-19

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Pour une deuxième journée consécutive, la santé publique recense plus d’une centaine de nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures dans la région de la Capitale-Nationale.

Les 111 cas dans le bilan publié lundi s’ajoutent aux 114 cas de la veille, pour un total de 225 cas recensés dans la région en deux jours. La moyenne des nouveaux cas quotidiens, calculée sur une semaine, atteint maintenant 86 nouvelles infections par jour, soit le total le plus élevé depuis le 23 janvier, lorsque la deuxième vague était en train de se résorber dans la région.

Les variants de la COVID-19 continuent de gagner du terrain; ainsi, 89 nouveaux cas ont été décelés par criblage, pour un total de 703 cas de variant dans la région. La vaste majorité de ces cas sont toujours en analyse pour déterminer de quelle souche il s’agit.

En Chaudière-Appalaches, le ministère de la Santé signale 40 nouveaux cas, et 12 cas de variant s’ajoutent au tableau, pour un total de 235 infections détectées dans cette région.

Positivité à la hausse

Lundi à 21 h, 4229 dépistages ont été effectués. Il s’agit d’un nouveau record alors que le précédent a été établi pas plus tard que dimanche, avec 2700 prélèvements.

La clinique de Beauport a également dû être fermée lundi en raison d’une panne d’électricité. Sans dire qu'on n'y arrive pas, c'est beaucoup plus difficile, admet le directeur adjoint aux services médicaux généraux au CIUSSS de la Capitale-Nationale, Serge Garneau.

En après-midi, le temps d’attente était d’environ 1 h 30 au centre de foires ExpoCité et de 2 h pour le service à l’auto au parc Colbert. Serge Garneau souligne que dimanche, le taux de positivité se situait à 4,3 %, soit près du double de ce qu’il était dans les semaines précédentes, signe que le virus circule davantage dans la communauté.

Serge Garneau est le directeur adjoint aux services médicaux généraux au CIUSSS de la Capitale-Nationale. Il est en entrevue avec Radio-Canada et il poste un masque.

Serge Garneau, directeur adjoint aux services médicaux généraux au CIUSSS de la Capitale-Nationale

Photo : Radio-Canada

On a changé de groupe d'âge, beaucoup du secteur scolaire, préscolaire, les jeunes familles, c'est ce groupe là d'où les gens viennent et ils sont symptomatiques.

Une citation de :Serge Garneau, directeur adjoint aux services de santé généraux

Le directeur adjoint précise aussi que beaucoup de gens de la Rive-Sud viennent passer un test de dépistage à Québec, principalement au service à l’auto du parc Colbert, à proximité des ponts. Les principales cliniques de dépistage de Lévis affichent complet et les patients sont dirigés vers celles de Québec.

Serge Garneau affirme que personne ne sera refusé sur place, mais qu’il demeure préférable de subir le test sans changer de région, pour obtenir les résultats plus rapidement.

Avec le fort achalandage, les personnes qui passent un test de dépistage doivent s'attendre à recevoir un résultat en 24 heures plutôt qu'en 12 heures comme c'était le cas dans les dernières semaines. La santé publique rappelle que ces personnes doivent rester en isolement à la maison jusqu'à ce qu'elle obtienne la confirmation qu'elles ne sont pas atteintes de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !