•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visite guidée à bord du traversier Madeleine II

Un salon de passagers surplombé par une mezzanine complètement vitrée.

Les salons situés sur deux étages à l'avant du bateau constituent « l'espace signature » du Madeleine II.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le traversier Madeleine II est arrivé le 23 mars au port de Cap-aux-Meules, après une traversée de l'Atlantique. Le grand public n'a pas encore eu la chance de découvrir le navire, mais les journalistes ont eu droit à une visite guidée à bord du bateau, qui sera mis en service en juin. Montez à bord!

Le Madeleine II a été acquis par Ottawa pour la somme de 155 millions de dollars afin d'assurer la desserte entre les Îles-de-la-Madeleine et l'Île-du-Prince-Édouard d'ici l'arrivée d'un traversier complètement neuf en 2026.

Un énorme bateau blanc où il est écrit : « CTMA Traversier ».

Le Madeleine II mesure 139 mètres de long et 22 mètres de large.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le bateau, qui a navigué pour la première fois en 2018, compte trois ponts pour les véhicules, soit un de plus que le Madeleine, le traversier précédent.

Un pont de véhicules vide sur le traversier.

Quelque 300 véhicules pourront entrer dans le Madeleine II, comparativement à 190 dans le Madeleine.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les passagers auront accès à deux ponts intérieurs du navire durant la traversée où tous les services offerts sont regroupés.

Un bureau lumineux avec deux hublots en face.

Dans le Madeleine II, les passagers n'auront plus à faire la file au bureau d'accueil pour payer leur traversée. Le nouveau système de réservation de la CTMA rend possible le paiement en ligne.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

À la limite, on ne se sent pas dans un bateau, on peut se sentir comme à l’hôtel. C’est très confortable et spacieux.

Une citation de :Benoît Leblanc, commissaire de bord
Une pièce lumineuse avec des présentoirs encore vides.

Une boutique sera aménagée à l'intérieur du bateau où les passagers pourront se procurer des objets de voyage.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les améliorations du Madeleine II, comparativement au Madeleine, c’est vraiment le confort et l’effet de grandeur, soutient M. Leblanc. La fenestration permet de se sentir plus près de la mer. C’est une ambiance qu’on n’avait pas dans le Madeleine.

6 salons et 71 téléviseurs

La Madeleine II peut accueillir près de 1500 passagers et compte près de 1000 places assises.

Le traversier compte six salons, y compris un salon mezzanine à partir duquel les passagers peuvent avoir une vue similaire à celle du capitaine dans la timonerie.

Un salon mezzanine vitrée à bord du Madeleine II.

Le Madeleine II est doté d'une fenestration imposante qui permet de voir la mer de plusieurs points de vue.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Un salon avec des fauteuils de cuir et des téléviseurs au plafond.

Le Madeleine II compte six salons. Plus de 70 téléviseurs sont installés à bord du bateau.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les enfants pourront profiter d'une salle de jeux durant la traversée, sous le regard de leurs parents.

Une salle de jeux colorée face à des canapés.

Une salle de jeux est aménagée à l'intérieur du bateau avec un espace salon pour les parents juste en face.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Et les ados auront également un espace qui leur est propre.

Des poufs blancs regroupés dans une pièce à l'ambiance tamisée.

La CTMA a baptisé cette petite pièce le «salon des ados». Des consoles de jeux vidéo y seront installées.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les coins gourmands

Les passagers souhaitant profiter de la traversée pour manger ou boire un verre pourront choisir entre différentes options.

Des banquettes de restaurant au décor moderne.

Le restaurant principal du Madeleine II peut accueillir de nombreux passagers.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Des fauteuils de cuir brun et des tables munies de tabourets dans un espace vitré.

Un espace café se trouve à l'intérieur du navire pour s'approvisionner en caféine ou en collations.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Un bar en bois avec un décor moderne.

L'espace pub du bateau, avec la possibilité d'ouvrir la fenêtre qui se trouve derrière le bar pour servir les gens qui sont sur la terrasse.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Sur le Madeleine, tous les Madelinots avaient une place préférée, souligne le commissaire de bord. Je pense que ça va faire partie de l’expérience des premières traversées qui vont être exceptionnelles pour les gens. Ils vont découvrir les lieux et s’approprier l’endroit pour trouver l’espace qu’ils préfèrent.

Quatre ponts extérieurs accessibles aux passagers

Vue sur le pont extérieur avec une piscine vide.

Le bar sera aussi accessible de la terrasse extérieure, mais la piscine sera condamnée, car ce type d'installation n'est pas adapté au service de traversier dans le climat du golfe du Saint-Laurent selon la CTMA.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Vue sur deux ponts extérieurs avec la mer à l'arrière.

Quatre des huit ponts extérieurs du navire seront accessibles aux passagers.

Photo : CTMA

Les propriétaires d'animaux pourront aussi profiter de l'air salin aux côtés de leurs animaux dans l'une des sections d'un pont.

On a 20 grandes cages dans notre chenil prêtes à accueillir les animaux, explique le commissaire de bord Benoît Leblanc. Juste à côté, on a une aire extérieure protégée par un toit, où on va installer des bancs. Donc les maîtres pourront être très près de leurs animaux et faire la transition intérieur-extérieur très facilement.

Un navire adapté aux personnes à mobilité réduite

Le Madeleine II pourra facilement accueillir à bord les personnes ayant besoin d'un fauteuil roulant ou d'une marchette pour se déplacer. En plus des ascenseurs, 2 des 32 cabines pour les passagers sont aménagées en conséquence.

Une grande toilette avec des rampes et l'espace nécessaire pour circuler en fauteuil roulant.

Des toilettes adaptées pour les personnes à mobilité réduite se trouvent à l'intérieur du navire.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Pour les gens à mobilité réduite, l’offre est vraiment bonifiée, affirme M. Leblanc. On a des salles de bain et des cabines qui sont vraiment spacieuses et adaptées. Même dans les salons, on a des endroits exprès pour les fauteuils roulants, où les gens peuvent vraiment vivre l’expérience d’observation de la mer avec les autres passagers.

Chargement de l’image

Le Madeleine II contient 30 cabines comme celle-ci, et 2 qui sont adaptées pour les personnes à mobilité réduite.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Entrez dans la timonerie

La nouvelle timonerie est très spacieuse comparativement au bateau précédent, souligne le capitaine Bernard Langford. Elle est dotée d’équipements beaucoup plus performants, à la fine pointe de la technologie. On a beaucoup d’électronique, comparativement à ce qu’on avait avant, qui était plus manuel.

Chargement de l’image

La timonerie est la partie du navire qui abrite les appareils de navigation.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Selon mes collègues, le bateau est beaucoup plus manœuvrable que les autres l'étaient, affirme le capitaine Langford qui n'a pas encore eu la chance d'être aux commandes du navire. On a beaucoup plus de puissance sur les propulseurs d’étrave et sur le moteur aussi. Les gouvernails sont plus performants aussi.

Chargement de l’image

Les appareils de commande du Madeleine II sont très sophistiqués.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Toutefois, le capitaine souligne que la traversée de cinq heures entre Cap-aux-Meules et Souris ne sera pas nécessairement moins longue, car certains paramètres entourant la consommation de carburant doivent être respectés, mais la puissance du navire pourrait le cas échéant pallier les retards.

Chargement de l’image

L'équipage espagnol précédent avait retiré la statue religieuse de la timonerie durant les travaux en cale sèche aux îles Canaries. L'équipage de la CTMA a toutefois insisté pour qu'une statue identique soit remise en place avant la traversée de l'Atlantique.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La visite de la timonerie permet aussi de constater que les marins de la CTMA sont très superstitieux. Une statue religieuse et une gousse d'ail surplombent les appareils de navigation.

Chargement de l’image

L'équipage du Madeleine II n'a pas voulu décrocher une gousse d'ail accrochée au plafond de la timonerie par les marins espagnols. Pour eux, il s'agissait d'un porte-bonheur.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Au cœur du Madeleine II

Chargement de l’image

Le capitaine Langford offre une visite du centre de contrôle des moteurs du Madeleine II.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Chargement de l’image

La salle des moteurs du Madeleine II

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La CTMA prévoit organiser une journée portes ouvertes à bord du Madeleine II pour le public dès que les mesures sanitaires le permettront.

Le navire devrait faire une première traversée vers Souris cette semaine pour effectuer des essais à quai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !