•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la première clinique de vaccination dirigée par des Métis au Canada

Chargement de l’image

La présidente de la Nation métisse de l'Alberta, Audrey Poitras, a reçu le vaccin contre la COVID-19 à Edmonton le dimanche 28 mars 2021, dans la première clinique dirigée par des Métis au Canada.

Photo : Radio-Canada / Scott Neufeld

Radio-Canada

La première clinique de vaccination canadienne dirigée par la nation métisse a ouvert ses portes en Alberta vendredi. Les Métis nés en 1971 ou avant peuvent venir se faire vacciner au Centre des congrès Edmonton Inn jusqu’à mardi.

La présidente de la Nation métisse de l’Alberta, Audrey Poitras, prend une grande respiration, rit sous son masque bleu orné du symbole métis, et rassemble son courage pour recevoir sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Je ne suis pas très courageuse quand il s'agit d'aiguilles, mais c'était bien et je pense que c'est quelque chose que notre peuple voulait voir, déclare Audrey Poitras.

La Nation métisse de l'Alberta a collaboré avec Services de santé Alberta (AHS) pour recevoir une quantité suffisante de vaccins Pfizer-BioNTech. Elle peut administrer jusqu'à 450 doses par jour dans sa clinique mobile.

Inégalités et racisme

Selon Audrey Poitras, le milieu médical n’est pas épargné par les inégalités et le racisme à l’égard des Premières Nations : Comment pouvons-nous contribuer à améliorer la situation? Comment pouvons-nous travailler ensemble pour que les Métis sentent qu'il existe un endroit sûr et bienveillant où ils peuvent venir?

Elle dit que les réactions après la mise en place de la clinique à Edmonton ont été formidables.

« Je reçois déjà des appels : "Qu'en est-il de nous dans le sud?" "Qu'en est-il de nous dans le nord?" »

— Une citation de  Audrey Poitras, présidente de la Nation métisse de l’Alberta

Mme Poitras pense que l'initiative prise avec la clinique est importante pour lutter contre le coronavirus.

Nous sommes des Métis, dit-elle, mais nous sommes des Albertains, nous sommes des Canadiens, et lorsque vous le faites pour les Métis, cela aide tout le monde dans ce pays.

Les Métis de l'Alberta espèrent mettre en place d'autres cliniques mobiles à l'avenir.

Par ailleurs, la Nation crie de Kehewin célèbre aussi l'arrivée du vaccin contre la COVID-19.

Une clinique de vaccination réservée aux Autochtones ouvre ses portes lundi à Calgary.

Ce mois-ci, la province a lancé la phase 2A de son plan d'immunisation contre la COVID-19, dans le cadre duquel les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuit nés en 1971 ou avant, peu importe où ils vivent, peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner, soit dans une pharmacie, soit sur le site d'AHS.

À la fin de la journée de samedi, l'Alberta avait administré 594 723 doses du vaccin contre la COVID-19.

Avec les informations de Thandiwe Konguavi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !