•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : plus de 5 millions de doses de vaccin administrées au Canada

Des chaises sont disposées dans un aréna.

Une clinique de vaccination contre la COVID-19 dans le nord-ouest de l'Ontario.

Photo : Bureau de santé du Nord-Ouest

Radio-Canada

Plus de cinq millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées à ce jour au Canada.

Plus exactement, dimanche matin, 5 032 269 doses avaient été données. L’Ontario est la province qui, pour l’instant, a administré le plus de doses (1,98 million), suivie du Québec (1,17 million) et de la Colombie-Britannique (637 856).

Cependant, la grande majorité des personnes vaccinées ont pour l’instant reçu une seule dose. Seulement 1,75 % des Canadiens ont reçu une vaccination complète.

Cette proportion est plus élevée au Yukon, où un peu plus d'une personne sur quatre (25,6 %) a reçu deux doses de vaccin, et elle est la plus basse au Nouveau-Brunswick, avec seulement 1,56 % de la population provinciale.

Dans un effort visant à augmenter l’approvisionnement de vaccins, le Canada devrait recevoir, d’ici mardi, 1,5 million de doses du vaccin d’AstraZeneca, qui ont été prêtées par les États-Unis.

Ces doses s’inscrivent dans les 6 millions de doses promises par le gouvernement fédéral vendredi.

964 765 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie

Depuis le début de la pandémie, le Canada a signalé 964 765 cas de COVID-19, dont 43 258 cas qui sont considérés comme actifs.

Au Québec, la hausse des cas qui est observée dans les dernières semaines et les 917 nouveaux cas enregistrés dimanche ont poussé le Collège des médecins à demander au gouvernement provincial de reconsidérer sa décision d’assouplir certaines mesures sanitaires.

Le premier ministre François Legault a toutefois déclaré vendredi qu’il n’envisageait pas de revenir sur sa décision de rouvrir les gymnases ou de permettre aux lieux de culte d'accueillir jusqu’à 250 personnes, même s’il a reconnu que la province semblait être au début d’une troisième vague.

À l’extrémité ouest du pays, la Colombie-Britannique a quant à elle élargi ses critères d’admissibilité pour obtenir un rendez-vous de vaccination.

Les résidents âgés de 73 ans et plus – ou qui sont nés en 1948 ou avant – peuvent désormais prendre rendez-vous, tandis que ceux qui vivent sur la Sunshine Coast ou à Powell River, Whistler, Squamish, Pemberton et Bowen Island peuvent le faire s’ils sont âgés de 70 ans et plus, ou nés en 1951 ou avant.

Les personnes autochtones âgées de 55 ans et plus peuvent également prendre rendez-vous.

En Saskatchewan, où 248 nouveaux cas de COVID-19 ont été annoncés dimanche, les restaurants et les bars de Regina ont fermé leurs salles à manger afin de ralentir la propagation des variants dans la ville et dans ses environs.

D’autres lieux tels que les musées, les bibliothèques et les cinémas ont également fermé leurs portes cette fin de semaine.

Si le Manitoba n’a recensé que 55 nouveaux cas dimanche, sa province voisine, l’Ontario, a quant à elle fait état de 2448 nouveaux cas et de 19 décès. Il s’agit de la quatrième journée consécutive où le nombre de cas quotidiens dépasse les 2000.

Par ailleurs, la province a confirmé une centaine de cas de plus de variants depuis hier. Dès lundi, la Ville de Toronto ouvrira deux autres cliniques de vaccination de masse : une autre centre communautaire Malvern, à Scarborough et une autre dans le quartier Willowdale, dans le nord de la ville.

Au Nouveau-Brunswick, alors que le nord-ouest de la province reste soumis à des restrictions renforcées à la suite d'une une hausse des cas, la province enregistrait dimanche six nouveaux cas, la plupart dans la région d’Edmunston.

L’Île-du-Prince-Édouard ouvrira quant à elle ses premières cliniques de vaccination de masse lundi.

En Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador, la situation semble plus calme. Dimanche, la Nouvelle-Écosse faisait état de deux nouveaux cas, portant à 25 le nombre de cas actifs dans la province. Terre-Neuve-et-Labrador n'a ajouté qu’une nouvelle infection, qui est le 2e cas positif à être déclaré au cours des 10 derniers jours. Selon le ministère de la Santé, le cas serait lié à un voyage à l’extérieur.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !