•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pluie : l’eau monte dans le sous-sol de résidents du secteur de Cap-de-la-Madeleine

Une femme dans une pièce de rangement avec de l'eau au sol.

Andréanne Deslauriers avait de l’eau dans une seule pièce de son logement, mais maintenant, plusieurs centimètres inondent tout son sous-sol.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

D’ici lundi matin, jusqu’à 40 millimètres de pluie seront tombés sur la Mauricie. Bien que les impacts sur les cours d’eau ne se fassent pas encore beaucoup sentir, des résidents du secteur de Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières, ont vu l’eau monter dans leur sous-sol.

Ces résidents de la rue Beauchemin vivent cette situation depuis le mois de décembre. Ils estiment que la Ville en est responsable, après avoir effectué des travaux. Mais depuis vendredi, la situation s’est aggravée.

Andréanne Deslauriers avait de l’eau dans une seule pièce de son logement, mais maintenant, plusieurs centimètres inondent tout son sous-sol. Elle a passé la fin de semaine à déplacer ses meubles et ses biens.

On est pas mal inquiétés par ça. On va voir ça en allant se coucher, en se levant le matin, la nuit des fois on se réveille on va voir de quoi ça a l’air et on ne peut pas laisser fonctionner la pompe parce que le moteur va brûler. Ce n’est pas une sump pump, c’est une pompe de surface, dit-elle.

On est juste découragés, on est au bout du rouleau.

Une citation de :Andréanne Deslauriers

Son propriétaire lui fournira un petit entrepôt temporaire pour s’assurer que ses effets personnels puissent rester au sec. Cependant, elle sent que la situation commence à inquiéter les parents des enfants de sa garderie en milieu familial.

Andréanne Deslauriers et cinq enfants dans le salon.

Dans sa maison, où elle tient une garderie familiale, Andréanne Deslauriers accueille plusieurs jeunes enfants. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Pour sa part, le voisin immédiat d’Andréanne Deslauriers, Maxime Bouchard, craint pour la santé de ses enfants, notamment de sa fille de 4 ans, qui est asthmatique, puisqu’il dit que des odeurs commencent à émaner de son sous-sol.

Il précise qu’en quatre ans dans ce logement, il n’avait jamais vu une goutte d’eau, avant les travaux de la Ville. Maxime Bouchard craint que la situation ne soit pas réglée avant la fin de l’été.

Un plancher avec de l'eau dessus.

Selon des résidents, c'est à la suite de travaux effectués sur le réseau d'égouts de la Ville que de l'eau a commencé à s'infiltrer dans leur sous-sol. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Ils estiment être huit familles touchées par ce problème. Les locataires et les propriétaires sont toujours en attente d’une réponse de la Ville. Pour le moment, les autorités municipales n'ont pas répondu aux demandes d'entrevue de Radio-Canada.

La sécurité civile aux aguets

Le niveau de plusieurs cours d’eau et du fleuve Saint-Laurent continue de monter, alors que le plus fort des précipitations est toujours à venir. La sécurité civile s’attend à ce que le niveau de l’eau grimpe au cours des 24 à 48 prochaines heures.

On n’est pas vraiment en alerte, on a connu pire vraiment en 2017 et 2019. Mais quand même, il ne faut pas baisser les bras, il ne faut pas dire qu’il n’y aura rien. Il faut vraiment vérifier et vraiment être vigilants et vérifier à l’heure près, si on peut dire. Mais pour ce soir et cette nuit, on n’est pas vraiment inquiets, indique le conseiller en sécurité civile Bernard Létourneau.

Le lac Saint-Pierre a dépassé 2,4 mètres en fin de journée dimanche, ce qui représente le seuil de surveillance du ministère de la Sécurité publique. Ce dernier prévoit que le niveau de l’eau franchira le seuil d’inondation mineure entre lundi et mardi.

Il est toujours possible de suivre le niveau des différents cours d’eau de la région sur le site du ministère (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !