•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mort et six blessés dans une attaque à l’arme blanche à North Vancouver

Trois ambulances et un camion de pompiers sont garés devant la bibliiothèque de Lynn Valley

Des ambulances sont intervenues d'urgence après l'attaque à la bibliothèque de Lynn Valley, à North Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Philippe Moulier

Une femme est morte et six personnes ont été conduites à l'hôpital après une attaque à l’arme blanche dans la bibliothèque de Lynn Valley et ses alentours, à North Vancouver, samedi, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

L’identité de la victime n’a pas été dévoilée.

D’autres personnes ont également été poignardées et hospitalisées. Au total, six personnes ont été transportées à l’hôpital, selon le sergent Frank Jang de l'Équipe intégrée d'enquête sur les homicides.

La police dit avoir arrêté un suspect vers 14 h (heure du Pacifique) et assure que le public n'est plus en danger. La question est de savoir pourquoi cela est arrivé, dit le sergent Jang en précisant que le suspect, un homme d'une vingtaine d'années, a un casier judiciaire.

La police cherche des témoins et leur demande d’appeler le 604 985-1311. Elle souhaite notamment obtenir tout enregistrement effectué depuis un téléphone cellulaire ou une caméra de tableau de bord dès que possible.

« Il est important que vous partagiez [l'enregistrement] avec la police et pas juste sur les réseaux sociaux. »

— Une citation de  Frank Jang, Équipe intégrée d'enquête sur les homicides

L’attaque s’est produite à l'intérieur et à l'extérieur de la bibliothèque située au 1277 de la route Lynn Valley et intégrée à un centre commercial local.

Deux policiers recueillent des informations devant la bibliothèque publique de Lynn Valley après l'attaque à l'arme blanche, samedi.

Des policiers recueillent des informations devant la bibliothèque publique de Lynn Valley après l'attaque à l'arme blanche samedi.

Photo : Radio-Canada / Shane MacKichan

Le premier ministre de la Colombie-Britannique John Horgan a déclaré sur Twitter que la nouvelle l'avait « ébranlé » et que toute la province avait une pensée pour les victimes et leurs familles.

De son côté, le député fédéral de la circonscription de North Vancouver, Jonathan Wilkinson s'est dit choqué et ébranlé après avoir entendu parler de l'horrible incident. Il a ajouté adresser [ses] pensées aux familles qui ont été touchées.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a également réagi aux événements.

Mes pensées sont avec Vancouver Nord ce soir. À tous ceux qui sont touchés par l’incident violent qui s’est produit à Lynn Valley, sachez que tous les Canadiens pensent à vous et souhaitent un prompt rétablissement aux personnes blessées, a-t-il déclaré dans un message sur Twitter.

Nous sommes choqués et attristés par l'acte de violence insensé survenu aujourd'hui à North Vancouver. La GRC enquête. Nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et à la communauté, a écrit le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, sur Twitter.

Un adulte et un enfant à bicyclette traversent une rue en face de la scène d'un incident criminel.

Des témoins racontent ce qu'ils ont vu près de la bibliothèque de Lynn Valley, à North Vancouver.

Photo : Norm Lee

Un témoin, Justin Prasad, qui travaille dans une caisse populaire en face de la bibliothèque, a raconté à CBC avoir vu la police arrêter le suspect, puis l'emmener dans une ambulance. Selon lui, il semble que les policiers aient tiré des balles en caoutchouc pour le maîtriser.

Un autre témoin, Rylan Harvey, 29 ans, magasinait avec sa mère et sa fiancée dans le centre commercial lorsqu’ils ont remarqué la grande présence policière et l’arrestation du suspect.

Il ajoute avoir vu à l’extérieur de la bibliothèque plusieurs personnes qui semblaient gravement blessées être transportées sur des brancards.

J’espère que les victimes seront OK, dit Rylan Harvey. C’est très triste que cela se soit passé dans notre communauté.

Il décrit le quartier comme tranquille et cette violence très inhabituelle.

« Les gens sont choqués. Comment cela peut-il arriver à North Vancouver? J’ai grandi à 5 minutes d’ici! »

— Une citation de  Ryan Harvey, habitant de North Vancouver

Avec des informations de Dominique Levesque, Maryse Zeidler, Alex Migdal et la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !