•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des cas suspects de variants en Mauricie et au Centre-du-Québec

Des éprouvettes de dépistage de la COVID-19 dans un laboratoire.

Le dernier bilan fait état de 22nouveaux cas de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) indique que la Mauricie et le Centre-du-Québec comptent conjointement 56 cas suspects de variants. C’est 12 de plus que la veille. La situation préoccupe la santé publique régionale.

Ce qu’on observe, c’est que la transmission se fait principalement dans les domiciles, […] donc ma recommandation serait de limiter ces contacts, respecter les mesures sanitaires, parce que sinon, on aura une croissance exponentielle des cas dans notre région, indique la directrice régionale de la santé publique, Marie-Josée Godi.

Un seul cas a franchi l’étape du séquençage qui a confirmé qu’il s’agissait du variant d’abord identifié au Royaume-Uni.

Par ailleurs, l’INSPQ a changé vendredi sa définition du nombre total de variants. Dorénavant, un cas de variant est détecté après être passé au criblage, première étape du processus d’identification.

Baisse des hospitalisations

Le dernier bilan fait état de 22 nouveaux cas de COVID-19. Plus de la moitié des nouvelles infections au Centre-du-Québec ont été recensées dans la MRC de Drummond.

Répartition des nouveaux cas de COVID-19

  • Mauricie : 9
  • Centre-du-Québec : 13

Source : CIUSSS MCQ

La santé publique ne rapporte aucun nouveau décès. Six personnes sont hospitalisées, dont une se trouve aux soins intensifs, ce qui représente une baisse de deux.

Près de 64 000 personnes ont reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19. La bonne nouvelle, c’est que dans les prochaines semaines, nous allons accélérer la vaccination dans notre région. Tous les huit sites de vaccination sont ouverts. Nous allons recevoir les prochaines doses pour s’assurer que l’ensemble des personnes qui sont désireuses d’être vaccinées puisse l’être selon les groupes prioritaires bien entendus, ajoute Marie-Josée Godi.

Nuit occupée pour les policiers

Les policiers de Trois-Rivières ont remis 13 constats d’infraction à des personnes qui ne respectaient pas le couvre-feu la nuit dernière.

Depuis le passage en zone orange, la mesure entre en vigueur à 21 h 30 au lieu de 20 h et se termine à 5 h.

Les contrevenants s’exposent à des amendes allant de 1000 $ à 6000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !