•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Secteur public : Québec présentera une troisième offre mardi

Sonia LeBel en conférence de presse.

La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, rencontrera les chefs de six grands syndicats mardi prochain.

Photo : The Canadian Press / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Alors que les négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’enlisent au Québec, la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, rencontrera les chefs de six grands syndicats mardi soir prochain à Québec pour leur présenter les détails d'une nouvelle offre gouvernementale.

En entrevue à Radio-Canada, le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau, a confirmé avoir reçu l’invitation de Mme LeBel en fin d’après-midi vendredi. Je me rendrai à Québec avec mes collègues des autres organisations syndicales pour entendre la ministre responsable du Conseil du Trésor, a-t-il déclaré.

Questionné quant à ses attentes concernant cette nouvelle offre, M. Létourneau a dit espérer que ce sera mieux que la dernière offre.

Nous, on espère que les marges de manœuvre que le gouvernement est en train de se donner, à la suite du dépôt du budget du ministre des Finances, auront des retombées directes sur les conditions salariales et les conditions de travail des gens qu’on représente.

Une citation de :Jacques Létourneau, président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Cette annonce survient quelques jours après que des membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se sont rendus devant les bureaux du Secrétariat du Conseil du Trésor afin de remettre leur fardeau au gouvernement, sous la forme de sacs de sable, pour illustrer qu'ils sont ensevelis sous une surcharge de travail.

Les négociations, qui ont lieu depuis 2019, concernent environ 500 000 syndiqués au Québec, dont 260 000 employés du réseau de la santé.

Une offre mal reçue

En mai 2020, Christian Dubé, qui était alors président du Conseil du Trésor, avait fait une offre salariale aux employés de l’État québécois qui n’avait pas impressionné les syndicats. Ceux-ci réclamaient notamment des ajustements salariaux significatifs pour les préposés aux bénéficiaires et les travailleurs à bas salaire.

Québec proposait alors des augmentations salariales de 1,75 % sur deux ans et de 1,5 % la troisième année, ce qui totalisait 5 % sur trois ans.

À ces augmentations, le Conseil du Trésor avait suggéré d'ajouter des montants forfaitaires de 1000 $ en 2020 et de 600 $ en 2021 pour chaque travailleur. La proposition avait fait sourciller les syndicats, qui préfèrent des augmentations salariales plutôt qu’un versement unique.

Avec les informations de Véronique Prince

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !