•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget 2021 : déception sur la Côte-Nord

Un flanc d'une butte de sable et d'argile s'érodant, emportant des arbres.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, se dit déçu que le budget provincial ne comporte pas de mesures spécifiques pour la relance de l’industrie de la pâte et du papier (archives).

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Radio-Canada

Le nouveau budget du Québec, déposé jeudi par le ministre des Finances, Éric Girard, ne plaît pas à certains élus et groupes économiques de la Côte-Nord.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, se dit déçu de constater que le budget provincial ne comporte pas de mesures spécifiques pour la relance de l’industrie de la pâte et du papier.

Il indique que malgré les 100 millions de dollars réservés pour l'industrie forestière, il s’attendait à y entrevoir des sommes spécifiques pour y venir en aide.

Il rappelle que le premier ministre François Legault avait promis un plan énorme de sauvetage pour cette même industrie il y a de cela deux semaines.

« On aura d’autres échanges ensemble avec le ministre des Forêts pour voir s'il y a des éléments sur lesquels on peut s’appuyer pour toute la relance de nos communautés forestières. »

— Une citation de  Yves Montigny, maire de Baie-Comeau
Le maire de Baie-Comeau sourit à la caméra.

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le président de la Chambre de commerce de la Manicouagan, Antonio Hortas, est sur la même longueur d’ondes que M. Montigny. Il aurait notamment souhaité des mesures plus concrètes pour aider les industries forestières de la région et pour faciliter l'embauche de personnel en région.

« Il y a une priorité, mais des fois il faut poser des gestes maintenant pour quand ça sera le temps qu’on soit capable de saisir l’occasion. »

— Une citation de  Antonio Hortas, président de la Chambre de commerce de la Manicouagan
Antonio Hortas accorde une entrevue à l'extérieur.

Le président de la Chambre de commerce de Manicouagan, Antonio Hortas (archives)

Photo : Radio-Canada

Il salue cependant les montants qui sont dédiés à la formation universitaire sur la Côte-Nord et les crédits d’impôt pour les PME de la province.

Selon le fiscaliste chez Mallette à Sept-Îles Étienne Lanouette, le budget du gouvernement aura très peu d’impact sur le portefeuille des particuliers.

Les étudiants du cégep seront toutefois avantagés puisqu'ils recevront 100 $ par session pour les sessions d'automne 2020 et d'hiver 2021 et n'auront pas de frais d'intérêts sur les prêts étudiants pour un an.

Le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, se dit du même avis.

La région pourra profiter d’un montant de 41 millions de dollars pour assurer une présence universitaire sur la Côte-Nord.

Avec les informations de Félix Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !