•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première saison du Six de Toronto est terminée

Les joueuses du Pride de Boston célèbrent avec leur coéquipière Tereza Vanisova qui a inscrit le premier but du match.

Le Pride de Boston a éliminé le Six de Toronto en demi-finale des éliminatoires de la Coupe Isobel, vendredi.

Photo : Michelle Jay/NWHL

Le Six de Toronto a vu sa saison inaugurale prendre fin, vendredi, à un match de la finale de la Coupe Isobel. L'équipe s'est inclinée par la marque de 6-2 devant le Pride de Boston en demi-finale des éliminatoires de la Ligue nationale de hockey féminin (NWHL).

Le résultat n'est pas celui qu'espérait la formation torontoise, qui avait conclu la saison régulière au sommet du classement général, mais l'entraîneuse-chef Digit Murphy n'en a pas fait de cas lors de son point de presse d'après-match.

Un match ne fait pas une saison. Nous avons connu une saison remplie de succès. Nous avons terminé au premier rang dans la ligue en tant qu'équipe d'expansion, avec la pandémie et en ne pratiquant jamais ensemble. C'est ce dont je suis le plus fière.

Nous savions que ce match – ou ces deux matchs si nous nous étions rendus en finale – allait être une cerise sur le gâteau après une très belle saison, a-t-elle ajouté.

Les deux équipes prennent place sur leur ligne bleue respective pour la présentation des joueuses avant le match.

Les matchs des éliminatoires de la Coupe Isobel ont lieu au centre d'entraînement des Bruins de Boston, à Brighton, au Massachussetts.

Photo : Michelle Jay/NWHL

La NWHL reprenait du service avec ses éliminatoires à Brighton, au Massachussetts, près de deux mois après avoir interrompu sa saison en raison d'une éclosion de COVID-19 à Lake Placid, où le circuit féminin avait créé un environnement dit protégé.

Les joueuses du Six de Toronto résidant au Canada avaient dû se soumettre à une quarantaine à leur retour en janvier et ce sera à nouveau le cas cette fois même si l'équipe n'a disputé qu'un seul match. Bien que déçue de la tournure des événements, l'attaquante Mikyla Grant-Mentis retenterait le coup sans hésiter.

C'est nul de devoir rentrer et se mettre en quarantaine pour 14 jours sans la Coupe, mais je le referrais même pour un match de quatrième place.

Une citation de :Mikyla Grant-Mentis

Sa coéquipière, la capitaine Shiann Darkangelo, partageait le même avis d'autant plus que les matchs des demi-finales et de la finale – qui aura lieu samedi soir – sont présentés à l'antenne du réseau américain NBC pour la toute première fois.

C'était très important d'être sur NBC aujourd'hui, peu importe le résultat, pour le sport féminin et la direction que nous souhaitons prendre donc oui, ça vaut toujours le coup de faire [ces sacrifices] pour le sport que tu aimes, a-t-elle dit.

Le fil du match

La gardienne de but Elaine Chuli suit la rondelle des yeux pendant le match.

La gardienne de but du Six de Toronto, Elaine Chuli, a été remplacée après avoir cédé cinq fois.

Photo : Michelle Jay/NWHL

Le Six de Toronto a mis du temps à trouver son rythme, vendredi. Le Pride de Boston en a profité pour lui mettre la pression. Tereza Vanisova et Jilian Dempsey ont marqué deux buts en l'espace de 38 secondes pour donner les devants à l'équipe locale en fin de première période.

Breanne Wilson-Bennett a inscrit Toronto au tableau indicateur avant la fin de cet engagement, mais l'attaque du Six s'est tue par la suite. Boston est revenu sur la glace avec le couteau entre les dents au deuxième vingt. Mallory Souliotis a battu la gardienne de but du Six, Elaine Chuli, en désavantage numérique pour creuser l'écart, puis 31 secondes plus tard, McKenna Brand a assommé l'équipe torontoise avec un autre but pour le Pride.

En retard 4-1, Toronto a su limiter les dégâts pour le reste de la deuxième période, mais Elaine Chuli a cédé pour la cinquième fois aux dépens de Sammy Davis au début du troisième vingt, ce qui lui a valu d'être retirée par son entraîneuse.

Sa remplaçante Samantha Ridgewell a été battue quelques minutes plus tard par Mary Parker, qui a scellé l'issu du match.

Mikyla Grant-Mentis, qui avait obtenu une mention d'aide sur le premier but du Six, a inscrit un dernier but pour Toronto à mi-chemin en troisième période, mais l'écart était trop important pour qu'une remontée soit possible.

Le Pride de Boston rencontrera les Whitecaps du Minnesota en finale de la Coupe Isobel. Cette dernière équipe a dominé le Whale du Connecticut, vendredi soir, par le pointage de 7-0. L'attaquante Audra Richards a d'ailleurs inscrit un tour du chapeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !