•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entreprise d’accessoires informatiques Razer commercialisera son masque intelligent

Un homme avec une casquette porte un masque intelligent lumineux dans la nuit.

Le masque intelligent de Razer est rétroéclairé la nuit.

Photo : Razer

Radio-Canada

Razer a fait rêver les internautes lors du dernier Consumer Electronics Show (CES) avec son masque N95 intelligent Project Hazel. La société américaine a confirmé vendredi son intention de commercialiser ce produit devenu essentiel dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Les prototypes présentés lors du CES, l’un des plus importants salons des industries de la technologie au monde, ne se concrétisent pas toujours. Les personnes qui croisaient les doigts pour que le projet de masque de Razer se réalise verront leur souhait s'exaucer.

En pleine pénurie de masques N95 en mars 2020, l'entreprise américaine avait annoncé réorienter une partie de sa production d’accessoires informatiques vers la fabrication de cet équipement de protection individuelle.

Fidèle à elle-même, Razer n’a pu s’empêcher de développer en parallèle un produit qui lui ressemble : un masque imperméable et rechargeable doté d’un système de ventilation, d’un amplificateur de voix et d’un dispositif de stérilisation.

L’appareil est transparent, rétroéclairé et offre également un jeu de lumière RGB, des détails qui sauront plaire autant aux adeptes de jeux vidéo qu’aux personnes malentendantes. L’entreprise insiste également sur le confort inégalé de l’appareil, notamment grâce à ses attaches ajustables.

Nous nous sommes dit qu'il s'agissait d'un projet conceptuel qui sera encore pertinent après les campagnes de vaccination et ce qui suivra, a indiqué Min-Liang Tan, le PDG de Razer, dans une entrevue accordée à Yahoo Finance.

Je pense que nous allons tous et toutes, malheureusement, porter des masques encore longtemps, a-t-il précisé au média.

Razer ne s’est toutefois pas avancé au sujet du prix au détail de l’appareil ni sur une éventuelle date de sortie. Pour l’instant, la société attend de recevoir toutes certifications nécessaires des autorités sanitaires américaines pour son produit.

Avec les informations de The Verge, et Yahoo Finance

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !