•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec un géant dans la ville, la Biennale de Vancouver frappe à nouveau

Des passants marchent sur le Seawall à Vancouver devant la sculpture d'un géant rouge.

L'oeuvre de l'artiste Chen Wendling « The Proud Youth » sur le sentier Seawall à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Alexandre Lamic

Les Vancouvérois peuvent admirer une nouvelle sculpture urbaine aux abords du Seawall, dans le quartier Yaletown : The Proud Youth, une oeuvre de l'artiste Chen Wenling. La Biennale de Vancouver, un organisme sans but lucratif, a donc une fois de plus changé le paysage de la métropole britanno-colombienne.

On doit notamment à la Biennale les statues A-maze-ing Laughter, près d'English Bay, ou encore Trans Am Totem, sur l'avenue Milross.

Le visage rouge et souriant de la sculpture géante «The Proud Youth», une oeuvre de l'artiste Chen Wendling.

The Proud Youth est situé sur le Seawall, dans le quartier Yaletown, à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Les oeuvres de l'artiste Chen Wenling abordent souvent les thèmes du désir et de l'imagination, s'exprimant par des formes démesurées et des couleurs vives. The Proud Boy est une invitation à reconnaître notre enfant intérieur, précise l'organisme.

La Biennale de Vancouver (Nouvelle fenêtre) veut transformer le paysage urbain en un musée de plein air en présentant des oeuvres d'art dans la ville.

Cet organisme à but non lucratif est financé par des subventions, des commanditaires, mais aussi par la vente d'oeuvres d'art après chacune de leurs expositions. Leur mission première est de rendre l'art public accessible à tous.

Parmi les oeuvres proposées par Vancouver Biennale :

L'oeuvre Trans Am Totem représente des voitures empilées sur un arbre en milieu urbain.

L'oeuvre Trans Am Totem de l'artiste Marcus Bowcott est située au coin de la rue Quebec et de l'avenue Milross.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

L'oeuvre Trans Am Totem, de l'artiste Marcus Bowcott, porte un regard sur notre société de consommation, en explorant les cycles de désir du consommateur et la faillite émotionnelle qui en résulte.


L'oeuvre A-maze-ing Laughter est composée de statues qui sourient ou rient.

L'oeuvre A-maze-ing Laughter de l'artiste Yue Minjun est située au parc Morton de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

L'oeuvre A-maze-ing Laughter d'Yue Minjun est composée de 14 personnages en bronze avec des sourires béats. Ces sourires contrastent avec la forme silencieuse et figée des sculptures, note Vancouver Biennale.

Un personnage de bronze sourit les yeux fermés.

Un des personnages de l'oeuvre A-maze-ing Laughter.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic


La sculpture de l'artiste Bernar Venet, 217,5 Arc x 13, fait partie d'une série d'oeuvres qui illustrent la beauté, la malléabilité et l'équilibre de l'acier brut. Elle a été acquise par la Legacy Fondation de la Biennale de Vancouver en 2007.

Une sculpture en arc fait d'acier brut est sur la plage.

L'oeuvre 217.5 Arc x 13 de l'artiste Bernar Venet est situé sur la plage Sunset à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Augmenter les niveaux d'abstraction et de complexité effraie ceux pour qui l'art est un moyen d'atteindre une expression confortable de calme, de luxe et de plaisir.

Une citation de :Bernar Venet, artiste

Une oeuvre d'art représentant 2 anneaux de fiançailles géants est dans un parc à Sunset Beach.

L'oeuvre Engagement de Denis Oppenheim est située au parc de la plage Sunset.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

L'Engagement, une oeuvre de style Pop Art, est l'une des trois versions que l'artiste Dennis Oppenheim a produites en référence à des bagues de fiançailles traditionnelles.

Dennis Oppenheim refuse souvent d'expliquer son travail, laissant le champ libre à l'interprétation du spectateur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !