•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan de développement global de l'ACF sera validé fin juin

Dans un couloir d'école avec une rangée de casiers, une bannière promotionnelle de l'ACF avec un collage de photos de personnes souriantes, et un drapeau de la Saskatchewan.

L'Assemblée communautaire fransaskoise a vécu une année mouvementée en 2018.

Photo : Radio-Canada / Zoé Clin

Radio-Canada

Le plan de développement global (PDG) de la communauté francophone de la Saskatchewan devrait être validé lors de la prochaine Assemblée générale annuelle de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), fin juin. Samedi, le plan a été au cœur de la 126e réunion de l’Assemblée des députés communautaires de l’ACF tenue de façon virtuelle.

Une ébauche du Plan basée sur les résultats d’un sondage auprès de la communauté fransaskoise en novembre 2020 a servi de cadre aux discussions. Le PDG servira de document de référence aux actions de développement de la communauté fransaskoise au cours de la prochaine décennie.

Le document qui sera adopté dans les mois à venir devra être validé le 23 juin 2021.

Les élus ont également procédé à la nomination des membres du Conseil exécutif à la tête du nouveau comité de la gestion du risque de l’ACF. Par ailleurs, les députés communautaires ont désigné Sophie Ferré comme représentante au sénat de l’Université de Regina et Hélène Grimard pour le sénat de l’Université de Saskatchewan.

Par ailleurs, les députés communautaires se sont penchés sur les finances de l'organisme et les prévisions budgétaires pour l’année en cours. Il en ressort un budget prévisionnel de 2,3 millions de dollars.

D’autres préoccupations

L’ACF a indiqué qu’elle poursuivra les efforts sur le projet de l’Académie Rivier de Prince Albert, un projet de centre éducatif communautaire. L’organisme promet de continuer les discussions avec le premier ministre Scott Moe à ce sujet.

En outre, le projet de l’école et de la garderie de Saskatoon, l’introduction d’une classe portative au centre communautaire de Ponteix puis la diversification du financement du réseau communautaire constituent d’autres priorités, précise une communauté de l’ACF.

L’Association de la jeunesse fransaskoise demande l’appui de l’ACF afin de soutenir un projet sur la sécurité linguistique des jeunes. L’objectif est de permettre aux jeunes de se sentir plus à l’aise à parler le français. Des discussions doivent se dérouler en ce sens au mois de septembre avec les députés communautaires.

Les jeunes souhaitent aussi que l'organisme soutienne une candidature future pour l’accueil des Jeux de la francophonie en Saskatchewan.

Le président de l’Assemblée communautaire fransaskoise, Denis Simard, assure que l’ACF va maintenir la pression afin que la Loi sur la modernisation des langues officielles soit déposée dans les prochains mois par le gouvernement fédéral .

Avec les informations de Emeline Riffenach

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !