•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario veut que les travailleurs agricoles soient vaccinés à leur arrivée au Canada

La Dre Barbara Yaffe dit que la province pourrait leur offrir des vaccins si Ottawa ne le fait pas.

Des travailleurs accroupis dans un champ.

Au moins 1780 travailleurs étrangers temporaires ont contracté la COVID-19 en Ontario l'an dernier.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Ontario veut que des vaccins soient immédiatement offerts aux travailleurs migrants qui viennent travailler dans le secteur agricole ontarien, selon la médecin hygiéniste en chef adjointe de la province.

La Dre Barbara Yaffe a déclaré que la province pourrait intervenir pour vacciner ces travailleurs à leur arrivée au pays, si ces derniers le souhaitent, et si le gouvernement fédéral ne le fait pas.

Une femme parle devant un micro

La Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste adjointe de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada

Nous travaillons avec le gouvernement fédéral à ce sujet. J'espère qu'ils seront d'accord pour le faire, mais je pense que s'ils ne le font pas, nous le ferons probablement parce que c'est important, a-t-elle déclaré lors d'un point de presse, jeudi après-midi.

La Dre Yaffe a ajouté qu'il y avait beaucoup de facteurs à considérer dans ce dossier. Elle a nommé en exemple les problèmes de langue, et le souci de s'assurer que les personnes recevant des vaccins ont donné leur consentement avant d’être inoculées.

L'Ontario prévoit de recevoir jusqu’à 24 000 travailleurs agricoles étrangers temporaires en 2021, soit environ 2000 de plus que l’an dernier, selon le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

Selon le gouvernement provincial, plus de 1780 travailleurs agricoles ont contracté la COVID-19 dans la province l'an dernier, et trois travailleurs en sont décédés.

Le médecin-hygiéniste de Chatham-Kent, le Dr David Colby, qui a réagi aux nouvelles mesures fédérales concernant le transport et la quarantaine des travailleurs la semaine dernière, a exprimé sa frustration que ces nouvelles règles n'incluent pas de plan de vaccination des travailleurs.

Je suis étonné qu'il n'y ait pas de plan pour vacciner ces travailleurs dès leur arrivée au Canada, s'ils n'ont pas déjà été vaccinés, a déclaré le Dr Colby lors d'une réunion du Conseil de santé de Chatham-Kent le 18 mars.

Selon le plan actuel de la province, les travailleurs agricoles devraient être vaccinés au cours de la deuxième phase de la campagne de vaccination, qui devrait débuter en avril.

Avec les informations de CBC Windsor

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !