•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier cas de variant de la COVID-19 au Yukon

Image d'une molécule

Une illustration du coronavirus causant la COVID-19

Photo : Reuters / NEXU Science Communication

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Yukon confirment l'arrivée de variants de la COVID-19 sur le territoire. Deux nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés, l'un chez un résident du Yukon, l’autre chez un non résident. Un de ces deux cas est lié au variant britannique.

Le gouvernement attend encore les résultats pour confirmer que le cas du Yukonnais, le 73e du territoire, est bel et bien lié à un variant.

L’autre cas, chez le non-résident, a été confirmé comme étant le variant B.1.1.7. Selon le gouvernement, ce cas est lié à une éclosion ailleurs au pays.

Le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley, a affirmé dans un communiqué que les autorités sanitaires sont prêtes à faire face à la situation.

Brendan Hanley parle dans un micro.

Le médecin hygiéniste en chef Brendan Hanley se fait rassurant quant à la présence d'un variant de la COVID-19.

Photo : Gouvernement du Yukon/Alistair Maitland

Nous nous attendions à voir des variants préoccupants, comme le B.1.1.7, au Yukon à un moment et nous sommes prêts à nous en occuper.

Une citation de :Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Brendan Hanley ajoute être rassuré que les deux individus aient respecté les mesures d’isolement à leur arrivée et aient contacté les autorités. 

Un avis public de risque d”exposition au virus est par ailleurs émis pour le vol 4N574 du transporteur Air North en date du dimanche 21 mars, au départ de Vancouver à 18h40.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !