•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de tennis de « calibre national » à l'Université Laval

Le gouvernement provincial consent 20 millions $ dans son plus récent budget.

Photo du terrain et de la faible assistance au tournoi de tennis de la Coupe Banque Nationale.

Un terrain de tennis à L'Université Laval.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

L'Université Laval souhaite construire un centre de tennis « de calibre national » et y attirer des événements d'envergure, projet auquel le gouvernement provincial vient de consentir 20 millions $.

La nouvelle infrastructure sportive figure au budget du ministre des Finances, Éric Girard, déposé jeudi. Il s'agit de l'une des rares nouveautés pour la région de Québec.

On y apprend que l'Université Laval souhaite doter la région de la Capitale-Nationale d'un centre de tennis de calibre national avec la construction, en annexe de son pavillon de l'éducation physique et des sports, de 16 terrains intérieurs (8) et extérieurs (8).

Le gouvernement Legault délie 20 millions $ pour sa construction, reconnaissant le besoin de telles infrastructures dans la région. La subvention permettra, dit-on, de lancer la réalisation du projet.

Depuis 2-3 ans

Julie Dionne, directrice du Service des activités sportives à l'Université Laval, confirme que le centre de tennis était dans les cartons de l'institution depuis près de trois ans. L'ajout de ces installations permettrait notamment d'y tenir des compétitions majeures.

Rappelons que l'Université Laval a longtemps été l'hôte de la coupe Banque Nationale en ses murs. L'événement de la WTA a cependant été abandonné en 2019.

L’université va pouvoir accueillir des événements nationaux et internationaux.

Une citation de :Julie Dionne, directrice des activités sportives, Université Laval

L'Université Laval veut aussi répondre au manque flagrant de terrains de tennis dans la capitale. Julie Dionne rappelle qu'avec la pandémie de COVID-19, plusieurs personnes se sont intéressées à la discipline. Nos quatre terrains intérieurs, c'est plein constamment, souligne-t-elle.

La Française Pauline Parmentier a battu l'Américaine Jessica Pegula en finale de la Coupe Banque Nationale à Québec

L'Université Laval était l'hôte de la Coupe Banque Nationale jusqu'en 2018.

Photo : Radio-Canada

50e anniversaire

Cet investissement coïncide avec le 50e anniversaire du PEPS, célébré cette année.

Quant au montage financier, Mme Dionne explique que l'institution continue de travailler sur le modèle. L'Université Laval est seule dans le projet pour le moment.

Il est d'ores et déjà prévu de construire le centre en annexe au présent PEPS, du côté nord, en prolongeant le bâtiment de l’amphithéâtre-gymnase vers le chemin Ste-Foy.

Les détails budgétaires et le calendrier de construction seront dévoilés ultérieurement.

Avec la collaboration de Guillaume Piedboeuf

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !