•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget de transition en Nouvelle-Écosse

Labi Kousoulis assis à une longue table pour une conférence de presse.

Labi Kousoulis, ministre des Finances de la Nouvelle-Écosse, en conférence de presse après le dépôt du budget provincial, le 25 mars 2021 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a présenté un budget déficitaire jeudi, mais qui vise à corriger les effets de la pandémie de COVID-19 sur les entreprises et les personnes vulnérables.

Le budget 2021-2022 de la province prévoit un déficit de 584,9 millions de dollars, soit un peu moins que les 705,5 millions de dollars projetés pour l'exercice financier en cours.

Le ministre des Finances, Labi Kousoulis, anticipe des revenus s'élevant à 11,78 milliards de dollars, en hausse de 1,6 % par rapport à 2020-2021, notamment grâce au soutien financier du gouvernement fédéral.

Dans ce nouveau budget, les dépenses sont estimées à 12,47 milliards de dollars, en hausse par rapport à l'année budgétaire 2020-2021. À elle seule, la COVID-19 devrait coûter plus d'un milliard de dollars au gouvernement provincial d'ici la fin de l'année 2022.

La dette publique devrait s'élever à 18 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 16,7 milliards de dollars en 2020-2021.

Tableau illustrant les sommes du déficit, des revenus, des dépenses et de la dette publique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le budget de la Nouvelle-Écosse a été présenté le 25 mars 2021.

Photo : Radio-Canada

Pour bâtir son budget, le gouvernement s'est appuyé sur une projection de croissance de 4,6 % en 2021 qui fait suite à une contraction de 5,3 % en 2020 en raison de la pandémie.

Le gouvernement libéral prévoit un retour à l'équilibre dans quatre ans, soit dans le budget 2024-2025.

Des investissements dans le commerce et la santé

Labi Kousoulis a assuré que le budget 2021-2022 soutiendra la croissance des entreprises. Il a par exemple annoncé un investissement de 1,1 million de dollars pour la promotion touristique en ligne et 1,2 million de dollars pour offrir des prix réduits sur certains produits alcoolisés aux bars et aux restaurants.

Le ministre a aussi indiqué que les fonds consacrés à la santé mentale atteindront 336,5 millions de dollars, un montant sans précédent dans la province, dont 12,3 millions de dollars pour de nouveaux programmes.

Quelques députés dans l'Assemblée législative et le ministre Kousoulis debout, lisant son budget.

Le ministre des Finances de la Nouvelle-Écosse, Labi Kousoulis (debout en haut à droite), présente son budget le 25 mars 2021 à l'Assemblée législative, à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le gouvernement continuera de soutenir les efforts contre la COVID-19 avec un investissement de 64,2 millions de dollars pour l'achat d'équipements de protection individuelle et 24 millions de dollars pour la distribution de vaccins.

Le budget 2021-2022 prévoit aussi un investissement de 22 millions de dollars pour l'application des recommandations d'un groupe d'experts sur les soins de longue durée.

Rappelant les thèmes de campagne d'Iain Rankin, le budget prévoit un investissement de 26 millions de dollars dans un fonds vert de lutte contre le changement climatique et un investissement de 35,2 millions de dollars dans l'aide au revenu afin que chaque adulte qui y a droit reçoive 100 $ de plus par mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !