•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Manitoba enregistre le plus de décès de patients aux soins intensifs

Un patient dans un système d'isolement personnel est transporté à bord d'une ambulance.

Selon l’ICIS, au Manitoba le taux de décès des patients en raison de la COVID-19 à l’hôpital, toutes unités confondues, est inférieur à la moyenne nationale de 2,3 %. (archives).

Photo : Fournie / Melody Bishop

Radio-Canada

Selon de nouveaux chiffres de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), la proportion de personnes décédées après avoir été admises aux soins intensifs en raison de la COVID-19 au Manitoba était supérieure de 10 % à la moyenne nationale. C’est le taux de décès le plus élevé enregistré au Canada.

Les données de l’ICIS, une société d'État à but non lucratif, couvrent la période de janvier à novembre 2020, lors de la deuxième vague de la pandémie.

Dans l'ensemble du Canada, 30,1 % des personnes admises dans les unités de soins intensifs en raison du virus durant cette période y sont mortes. Au Manitoba, ce taux était de 40,1 %.

Cependant, et toujours selon les données de l’ICIS, le taux de décès des patients souffrant de la COVID-19 dans l'ensemble des services de l’hôpital est inférieur de 2,3 % au Manitoba comparativement à la moyenne nationale.

La province a également enregistré une proportion plus faible d'hospitalisations liées à la maladie qui se sont terminées aux soins intensifs. Au Manitoba, ce taux était inférieur de 6,3 % à celui de l'ensemble du Canada.

Par ailleurs, la durée moyenne de séjour d'un patient hospitalisé pour la COVID-19 au Manitoba, tous services confondus, était inférieure de 3 jours à la moyenne nationale.

Pour les soins intensifs uniquement, les personnes admises dans la province y sont restées près de 4 jours de moins, et leur séjour total à l'hôpital a été plus court de près de 5 jours, selon les données.

Près des deux tiers des patients souffrant de la COVID-19 dans les unités de soins intensifs du Manitoba avaient besoin de ventilateurs, soit un taux de 64,5 %, supérieur de 4,3 % à la moyenne nationale.

Comme les données n'indiquent pas si une personne a été admise deux fois parce qu'elle a été transférée dans un autre hôpital ou qu'elle a pu partir, mais a été admise une seconde fois, par exemple, le nombre d'hospitalisations pourrait être plus élevé que le nombre réel de patients.

Hausse des coûts hospitaliers

Dans tout le pays, les hospitalisations pour des cas confirmés ou suspectés de COVID-19 ont coûté en moyenne 22 842 $ par séjour, selon les données.

C'est un peu moins de quatre fois plus que le séjour hospitalier moyen au Canada, que les derniers chiffres de l'ICIS évaluent à 6162 $.

Au Manitoba, le séjour moyen à l'hôpital pour la COVID-19 a coûté environ 18 408 $, soit moins que la moyenne nationale.

C’est aussi près de trois fois plus que le coût moyen d'un séjour ordinaire à l'hôpital dans la province, qui est de 6332 $, selon l’ICIS.

D’après ces données, le coût de l'envoi d'un patient COVID-19 aux soins intensifs était encore plus élevé.

Dans l'ensemble du Canada, le montant moyen rattaché à un séjour à l'hôpital dont une période aux soins intensifs était de 49 968 $. Au Manitoba, ce montant était légèrement inférieur, soit 43 944 $.

Les données du Québec n'ont pas été incluses, et les chiffres d'autres régions ont parfois été exclus parce qu'ils étaient incomplets ou trop petits pour être déclarés.

Les chiffres à partir d'avril sont fondés sur des données provisoires, qui, selon le rapport, ne sont pas définitives et doivent être interprétées avec prudence.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !