•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : de nouvelles restrictions pourraient être mises en place

Portrait de la Dre Deena HInshaw.

La Dre Deena HInshaw rappelle l'importance de la distanciation physique pour lutter contre la propagation du virus.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Camille Renarhd

L'Alberta signale mercredi un nombre record de 202 nouveaux cas de variants du virus de la COVID-19 hautement contagieux. La médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw, dit que des restrictions supplémentaires pourraient être nécessaires pour ralentir la propagation des infections.

Presque tous les cas de variants sont issus de la souche identifiée pour la première fois au Royaume-Uni (B.1.1.7).

L'Alberta rapporte également deux nouveaux cas du variant brésilien (P1).

Dans de nombreux pays d'Europe, y compris au Royaume-Uni au début de l'année, les cas d’infections liés aux variants ont augmenté très rapidement, explique Deena Hinshaw. Dans certains cas, des restrictions supplémentaires ont été nécessaires pour empêcher la propagation des variants et atténuer l'impact sur les hôpitaux.

Si la propagation s'intensifie, si nous constatons que la propagation et la transmission de nos cas, et notamment des cas variants, continuent d'augmenter, il sera peut-être nécessaire d'apporter des restrictions supplémentaires, dit Deena Hinshaw.

La situation au 23 mars

L’Alberta signale mercredi 692 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès supplémentaires. Le taux de positivité est de 5,3 %.

Les hôpitaux soignent 285 patients qui ont contracté la maladie, dont 53 aux soins intensifs. Les laboratoires ont effectué 12 800 tests en l'espace de 24 heures.

Les cas actifs de COVID-19 en Alberta ont augmenté de plus de 1400 dans les huit derniers jours. Les cas d’infections aux variants représentent environ 19 % des cas actifs.

Deena Hinshaw comprend que l’on puisse s’étonner de l’augmentation des cas et se demander quelle en est la cause.

Malheureusement, il n'y a pas un seul secteur ou une seule activité à l'origine de cette récente augmentation. Nous avons vu que les rassemblements sociaux à l'intérieur, les éclosions et les personnes travaillant alors qu'elles sont symptomatiques jouent tous un rôle, ainsi que de nombreux autres facteurs, dit-elle.

À bien des égards, [les mesures de santé publique] comptent plus que jamais, car nous nous rapprochons de la fin de cette pandémie, grâce aux vaccins.

Une citation de :Dre Deena Hinshaw

Les vaccinations se poursuivent

Cette semaine, les Albertains nés en 1956 ou avant peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner dans le cadre de la phase 2A du plan de vaccination, tout comme les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuit nés en 1971 ou avant.

L'Alberta a maintenant administré plus de 512 000 doses de vaccin, a déclaré la Dre Deena Hinshaw, et 418 000 autres personnes se sont inscrites pour être vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a fait 1973 victimes en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !