•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cas de COVID-19 en hausse dans la grande région de Québec

Une personne dehors de dos tient un masque dans sa main gauche.

Les autorités sanitaires du Québec recensent 94 nouveaux cas de COVID-19 dans la grande région de Québec au cours des dernières 24 heures.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La région de la Capitale-Nationale enregistre mercredi son pire bilan quotidien depuis la fin janvier, avec 69 nouveaux cas de COVID-19 confirmés dans les dernières 24 heures et 2 décès de plus, pour un total de 1009 depuis le début de la pandémie.

Le constat est similaire en Chaudière-Appalaches avec 25 nouvelles infections confirmées dans le plus récent bilan, publié mercredi matin.

La tendance à la hausse se confirme alors que la moyenne sur sept jours n’a pas été aussi élevée depuis le début du mois de février dans la région de la Capitale-Nationale et depuis la mi-février en Chaudière-Appalaches.

Variant britannique dans les écoles

Jusqu’à présent, 11 des 26 cas de variant confirmés dans la région de la Capitale-Nationale provenaient de milieux scolaires.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale indique que plusieurs écoles sont toujours sous surveillance pour des cas suspectés de variant, mais que seule l’école secondaire Le Sommet est considérée comme en éclosion. Pour la majorité des cas décelés dans les écoles, la contagion serait davantage liée à la communauté qu’au milieu scolaire.

Ces milieux scolaires en éclosion ou sous surveillance, bien qu’impliquant un ou des cas de variant, sont le plus souvent des manifestations secondaires d’une éclosion a priori communautaire, explique le porte-parole Mathieu Boivin.

Changement de stratégie

Lors des premiers cas de variant détectés dans la région, la marche à suivre imposait la fermeture des écoles. La santé publique a toutefois ajusté sa stratégie.

L’expérience des dernières semaines […] nous a permis de réévaluer le niveau de risque associé aux cas de suspicion de variant. […] Du coup, la transmission est convenablement contrôlée en retirant comme d’habitude les cas positifs et leurs contacts étroits, écrit le porte-parole dans une réponse par courriel.

La santé publique se réserve néanmoins le droit de fermer une école et de mener un dépistage massif si elle soupçonne une transmission importante à l’intérieur du milieu scolaire.

Sur l’ensemble du territoire, le nombre de cas suspectés de variant continue d’augmenter rapidement. On en compte désormais 316 dans la région de la Capitale-Nationale et 120 en Chaudière-Appalaches.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !