•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saint-François sous haute surveillance

Le niveau de la rivière Saint-François à Sherbrooke.

Le niveau de la rivière Saint-François à Sherbrooke est surveillé par les autorités.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke garde à l'oeil le niveau de la rivière Saint-François qui pourrait monter rapidement au cours des prochains jours.

Les températures chaudes des derniers jours combinées à un mercure au-dessus du point de congélation durant la nuit accéléreront la fonte de la neige et de la glace.

Le coordonnateur des mesures d'urgence à la Ville de Sherbrooke, Stéphane Simoneau, explique que la rivière pourrait atteindre le seuil de préalerte 4,5 m (15 pieds) vers la fin de la semaine. On a ciblé la journée du 27 mars, ce samedi. Depuis lundi, on a des températures très confortables. Depuis, mardi, il n'y a pas de gel la nuit. Tout ça amène un ruissellement pendant 24 heures. Pour ça, on a assez de place dans les rivières parce que nous avions une réserve de crue assez grande. Ce sont les précipitations annoncées qui nous inquiètent.

Ce vendredi, on prévoit 30 mm de pluie à Sherbrooke. Ça viendrait changer la donne. On pourrait avoir rapidement une montée des eaux pour la Saint-François, dit-il.

Stéphane Simoneau pense toutefois que le niveau d'eau de la rivière devrait se maintenir sous la barre des 5,8 m (19 pieds). On devrait se situer dans la fourchette de préalerte et alerte. On devrait jouer entre 15 et 19 pieds. On est quand même à trois jours de l'événement. Il peut y avoir une marge d'erreur.

Ce dernier rappelle qu'il reste encore beaucoup de neige dans les bois. Il faut penser que ce qui alimente notre rivière au centre-ville, c'est tout le bassin Saint-François où il reste encore beaucoup de neige. Ça va se mettre à couler et à descendre. Il va y avoir beaucoup de glace qui va passer dans la journée de vendredi aussi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !