•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout déplacement non essentiel à destination ou en provenance de Regina est à éviter

La ville de Regina.

Ce n’est pas une nouvelle mesure sanitaire, mais une forte recommandation de la part du gouvernement provincial.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement provincial affine son message pour répondre aux variants du SRAS-CoV-2, à l'origine de la COVID-19, qui ne cessent d’augmenter dans la province, principalement à Regina. Par conséquent, tous les déplacements non essentiels en direction ou en provenance de la capitale provinciale sont fortement déconseillés.

Précision :

Après la publication de cet article, la Saskatchewan a interdit tous les rassemblements privés intérieurs à Regina, et ce, jusqu'au 5 avril.

En date du 22 mars, il y avait 156 cas confirmés de variants du coronavirus, dont 141 à Regina seulement. La Saskatchewan enregistre également 748 cas présumés de variants, dont 640 se trouvent à Regina.

La province dit que cette recommandation est destinée à enrayer la propagation des variants à Regina et dans ses alentours.

Au cours des dernières semaines, malgré l’allègement des mesures annoncées pour l’ensemble de la province, le gouvernement avait rapidement conseillé aux Réginois d’éviter de les appliquer.

Par exemple, il est déconseillé, et tout particulièrement aux personnes de plus de 50 ans, d’agrandir leur bulle sociale.

Les lieux de culte ont reçu l’autorisation d’accueillir à 30 % de leur capacité maximale ou jusqu’à 150 personnes. Ceux qui sont à Regina doivent conserver la règle précédente, qui limite à 30 le nombre de personnes présentes durant un service religieux.

La Saskatchewan recommande également d’éviter les activités extérieures, de commander sa nourriture et de travailler si possible de chez soi.

Ces restrictions doivent rester en place jusqu’au 5 avril avant d’être revues par la province.

Le NPD demande un confinement ciblé

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan, Ryan Meili, et sa porte-parole en matière de santé, Vicki Mowat, ainsi que la représentante de Regina Douglas Park, Nicole Sarauer, demandent qu’un confinement soit mis en place à Regina.

L’opposition souhaite notamment l'établissement de la bulle sociale avant l’allègement des mesures, la vaccination prioritaire des habitants de la ville de Regina et de ses alentours, l'obligation pour les restaurants de s'en tenir à la livraison ou aux commandes à emporter ainsi que le soutien aux entreprises locales grâce à une aide fédérale.

À cause des échecs du gouvernement, nous demandons désormais à ce que soit mis en place un confinement pour Regina et ses environs.

Une citation de :Vicki Mowat, porte-parole en matière de santé pour le NPD

La porte-parole du NPD souhaite également que le reste de la province reste sur ses gardes : Il est fort possible que les variants du coronavirus se propagent rapidement, et ce, très bientôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !