•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des démarches en cours pour avoir plus de vaccins au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une pancarte indiquant l'entrée de la clinique.

Des pancartes indiquent bien l'entrée de la clinique de vaccination au centre commercial Place du Royaume à Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Le directeur régional de la santé publique, le Dr Donald Aubin, a révélé que des démarches sont actuellement entreprises pour que le Saguenay-Lac-Saint-Jean reçoive plus de vaccins, étant donné que la région est la plus touchée par la COVID-19 en ce moment après celles de Montréal et Laval.

C'est sûr qu'on voudrait avoir plus de doses. D'ailleurs, on fait des démarches dans ce sens-là. Tout est mis en œuvre pour ça. Il y a un écart actuellement, qui est quand même assez faible, avec certaines autres régions. Plus la vaccination va s'accélérer, plus ça va nous aider et on fait des démarches en ce sens-là, a indiqué Donald Aubin dans le cadre d'une entrevue accordée au Téléjournal Saguenay-Lac-Saint-Jean.

De son côté, le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, dit avoir relayé le même message. Vu l'augmentation rapide des cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean au cours de la dernière semaine, j'ai communiqué avec le cabinet du ministre de la Santé afin que plus de vaccins contre la COVID-19 soient envoyés dans la région dans les prochains jours et les prochaines semaines, a-t-il mentionné sur sa page Facebook.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean présente actuellement le troisième pire taux de cas actifs de COVID-19 par 100 000 habitants parmi les régions du Québec avec 100,2. Il s'agit d'une tendance très élevée à la hausse, car le taux s'établissait à seulement 16,9 le 14 mars, soit la veille du bond de 40 cas. La région est devancée uniquement par Laval (157,0) et Montréal (150,8). Rappelons que la vaccination pour la population avait débutée plus tôt dans la grande région de Montréal, parce que c'était à cet endroit que Québec avait jugé que la situation était la plus préoccupante.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 34 cas se sont ajoutés lundi.

Dans la région, un peu plus de 7500 personnes ont été vaccinées de jeudi à dimanche. La vaccination reprendra avec les prochains rendez-vous prévus vers la fin de la semaine. 201 personnes ont été vaccinées lundi à Mashteuiatsh dans le cadre d'une campagne des communautés jugées plus vulnérables qui était prévue avant la récente éclosion.

Pas de variants

Par ailleurs, Donald Aubin a confirmé qu'il n'y a aucun cas présomptif de variant, plus transmissible, qui a été détecté en ce moment au Saguenay-Lac-Saint-Jean. C'est aussi ce qu'indiquent les données du ministère de la Santé et des Services sociaux. Il n'y a toujours que deux cas présomptifs depuis le 1er mars, qui n'ont pas toujours pas été confirmés à l'étape du séquençage. Le Québec compte, en date du 22 mars, 542 cas confirmés de variants et 3373 cas présomptifs, obtenus par criblage, qui est un procédé plus simple.

La crainte du beau temps

Finalement, le temps plus clément des derniers jours fait craindre une hausse des contacts au responsable de la région pour la santé publique. Il faut être prudent. C'est quand même dangereux. Plus il y a de contacts entre des gens, plus il y a des risques, même dehors. C'est un peu moins pire, mais il y a quand même des risques. Ce qu'on voit, c'est qu'il y a quand même des rassemblements à l'intérieur. Il faut vraiment se limiter. On a encore un gros effort à donner, a-t-il conclu. Les rassemblements demeurent interdits en zone orange, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !