•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui peut être vacciné en Ontario? Et comment prendre rendez-vous?

Des aînés arrivent à un centre de vaccination de masse à Toronto.

En date du 27 avril, presque 33 % de la population totale de l'Ontario a reçu au moins une première dose. Environ 2,5 % des Ontariens ont reçu deux doses d’un vaccin.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

La campagne d’immunisation contre la COVID-19 en Ontario s’organise autour de trois principaux pôles de vaccination : les cliniques de masse, les pharmacies ainsi que les équipes mobiles. Comment et où prendre rendez-vous? On fait le point en quelques questions.

Dans les cliniques de vaccination de masse

Une affiche près d'un centre de vaccination de masse à Toronto.

Les personnes admissibles doivent prendre rendez-vous par le biais du système provincial de réservation.

Photo : CBC/Evan Mitsui / Evan Mitsui

Qui?

L’admissibilité aux rendez-vous pour la vaccination contre la COVID-19 dans les cliniques de vaccination de masse diffère d’une circonscription sanitaire à une autre. C’est pourquoi il est préférable de contacter directement le bureau de santé publique local.

D’après les plus récentes informations fournies par la province, les personnes âgées de 60 ans et plus peuvent se faire vacciner dans la majorité des régions de l’Ontario, à l’exception des circonscriptions sanitaires du comté de Brant, de Huron-Perth, de Haldimand-Norfolk, ainsi que du comté et du district de Renfrew où l’âge est fixé à 65 ans et plus.

Depuis le 27 avril, l’Ontario a étendu la prise de rendez-vous pour la vaccination des personnes âgées de 45 ans et plus qui résident dans un point chaud situé au sein de 13 circonscriptions sanitaires.

Cliquez ici pour vérifier si votre code postal est en zone chaude sur mobile. (Nouvelle fenêtre)

De plus, le bureau de santé publique de la région de York permet la vaccination des personnes âgées de plus de 35 ans qui vivent dans cinq codes postaux jugés prioritaires : L4L, L6A, L4K, L4J et L3S.

Les femmes enceintes peuvent également prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19, peu importe leur âge, dans une clinique de vaccination de masse.

Les travailleurs en éducation spécialisée de toute la province ainsi que les travailleurs en éducation qui vivent ou travaillent dans les points chauds de Toronto et de la région de Peel sont aussi admissibles à la vaccination contre la COVID-19. Le programme sera étendu à d’autres secteurs à une date indéterminée.

Comment?

La prise de rendez-vous dans une clinique de vaccination de masse se fait par le biais du système provincial de réservation qui a été lancé officiellement le 15 mars à l’échelle de la province.

Les Ontariens peuvent réserver leur place en ligne (cliquez ici (Nouvelle fenêtre)) ou par téléphone (1 833 943-3900). Il est possible que les résidents soient réorientés vers leur circonscription sanitaire s’il existe un système de réservation ou un centre d’appel en place.

Lors de la prise de rendez-vous, les personnes doivent fournir les renseignements figurant sur leur carte Santé Ontario, incluant leur date de naissance, leur code postal ainsi que leur adresse électronique ou leur numéro de téléphone.

Au moment de la réservation, un code de confirmation sera émis et devra être présenté lors du rendez-vous. La réservation se fait au même moment pour la première et la seconde dose du vaccin contre la COVID-19.

Les cliniques de vaccination de masse utilisent les vaccins de Pfizer ou de Moderna.

Où?

Les cliniques de vaccination de masse se tiennent dans de vastes lieux publics comme des centres récréatifs ou de loisirs, mais il ne s’agit pas d’hôpitaux, de pharmacies ni de cliniques mobiles.

Par exemple, la Ville de Toronto a mis en place 10 centres de vaccination de masse dans la métropole.


Dans les pharmacies

La façade d'une pharmacie Rexall dans un centre commercial.

Les Ontariens âgés de plus de 40 ans peuvent recevoir le vaccin d'AstraZenaca dans les pharmacies participantes.

Photo : Radio-Canada / CBC News

Qui?

Depuis le 20 avril, il est possible pour les personnes âgées de 40 ans et plus de prendre rendez-vous dans les pharmacies participantes de l’Ontario afin d’obtenir le vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca.

Comment?

L’Ontario permet désormais aux pharmacies d’offrir la vaccination sans rendez-vous. Il est toutefois conseillé de contacter directement l’établissement afin de connaître la procédure en place.

Pour obtenir un rendez-vous, les résidents de 40 ans et plus doivent communiquer avec une pharmacie participante près de chez eux. Au moment de la réservation, ils doivent avoir en leur possession une carte Santé Ontario ou une autre forme de pièce d’identité valide délivrée par le gouvernement.

Selon les pharmacies, il est possible de prendre rendez-vous par téléphone ou via le site web de l’établissement.

Où?

Plus de 1400 pharmacies participent à la campagne de vaccination contre la COVID-19 à travers la province de l’Ontario.

Depuis le 21 avril, 20 pharmacies Shoppers Drug Mart offrent la vaccination tous les jours, 24 heures sur 24 dans la région du Grand Toronto.

Cliquez ici pour consulter la liste des pharmacies participantes par ville ou par code postal. (Nouvelle fenêtre)


Dans les cliniques mobiles

Des gens attendent debout à l'extérieur d'une tour d'habitation, tandis que d'autres se font vacciner assis près d'une table pliante.

Une clinique de vaccination improvisée, le 8 avril, dans la cour d'une tour d'habitation de Thorncliffe Park.

Photo : Photo offerte par East Toronto Health Partners

Qui?

Les individus âgés de 18 ans et plus qui vivent dans un point chaud admissible à la vaccination contre la COVID-19 en fonction de leur code postal peuvent se faire vacciner dans les régions de Peel et de Toronto.

La province élargira par la suite cette mesure dans les secteurs jugés à haut risque de transmission de la COVID-19 d’autres bureaux de santé publique locaux, toujours selon le code postal.

Comment?

La prise de rendez-vous ne se fait pas par le système provincial de réservation. Si les cliniques mobiles fonctionnent généralement selon le principe du premier arrivé, premier servi, il est possible que la procédure diffère d’un lieu à l’autre.

Il est préférable de communiquer directement avec les responsables locaux chargés de la vaccination communautaire ou encore avec le bureau de santé publique régional afin d’obtenir les détails.

Où?

Les cliniques de vaccination mobiles et éphémères sont installées localement par des partenaires communautaires et les bureaux de santé publique.

Elles ciblent en priorité les milieux communautaires jugés à haut risque de transmission de la COVID-19, les immeubles résidentiels, les lieux de culte et les grands employeurs.


Individus avec des conditions de santé à risque

Une femme en sarrau est debout devant un ordinateur.

Les personnes admissibles seront contactées directement par leur médecin ou leur établissement de santé.

Photo :  CBC/Craig Chivers

Qui?

Les personnes âgées de moins de 60 ans présentant des conditions de santé à risque ainsi que leur aide-soignant peuvent recevoir un vaccin contre la COVID-19. Ces patients seront contactés par leur établissement de santé respectif ou encore par leur médecin afin de confirmer l’admissibilité à la vaccination.

Comment?

Les individus admissibles seront informés directement par leur hôpital ou par leur médecin au sujet de la manière d’obtenir un vaccin contre la COVID-19. La province assure que ces personnes pourront bientôt réserver leur place auprès du système provincial de réservation.

Où?

Dans la mesure du possible, ces personnes devraient pouvoir recevoir leur vaccin au sein de l’établissement de santé où elles suivent leurs traitements réguliers. Autrement, elles sont admissibles à la vaccination dans les cliniques de masse, dans les pharmacies ainsi que dans les installations de soins primaires.

Le déploiement de la vaccination à l’échelle de la province dépend de la disponibilité des vaccins contre la COVID-19. Le manque de doses a déjà contraint certaines autorités sanitaires à suspendre temporairement leurs activités.

Le gouvernement de l'Ontario espère toutefois que 40 % des adultes de la province recevront une première dose d'un vaccin contre la COVID-19 d’ici le 6 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !