•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en classe au secondaire : des vaccins réclamés pour tous les enseignants

Des élèves dans une classe à l'École secondaire La Courvilloise.

Des élèves dans une classe à l'École secondaire La Courvilloise le 16 mars dernier.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Des voix s'élèvent pour que le personnel enseignant soit vacciné en priorité au Québec, alors que les jeunes du deuxième cycle du secondaire sont de retour à temps plein en classe depuis lundi matin en zones jaune et orange.

Pendant que les craintes d'une troisième vague se multiplient, les principaux syndicats d'enseignement réclament que les enseignants se retrouvent en tête de liste parmi les prochains vaccinés.

La Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) avait déjà formulé une demande semblable en novembre dernier. En janvier, les enseignants ont été ajoutés à la liste de travailleurs essentiels.

Actuellement, les enseignants se retrouvent plutôt au neuvième rang, tout juste avant la vaccination de masse, déplore la présidente du syndicat, Josée Scalabrini.

On est le deuxième lieu, après les lieux de travail, où il y a le plus d'éclosions depuis très longtemps. On ne sait même pas à quel endroit on est dans cette neuvième position. Il faut qu'on offre aux enseignants et au personnel des écoles le vaccin, martèle la présidente.

Josée Scalabrini, en studio.

Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

« Rapidement, donnez-nous des moments, ça peut être par régions, mais donnez-nous des nouvelles [pour savoir] quand on pourra recevoir le vaccin. »

— Une citation de  Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ)

Variant

Le retour en classe à temps plein est une excellente nouvelle pour la motivation scolaire, selon la Fédération autonome de l'enseignement (FAE).

Or, ce retour en classe a lieu en même temps l'augmentation des cas associés à des variants de la COVID-19, plus contagieux.

Il y a une nouvelle variable qui arrive dans l'équation, c'est le variant, estime le président de la FAE, Sylvain Mallette. Est-ce que la présence des variants ne vient pas modifier cet ordre-là [de vaccination]? Si non, qu'on explique pourquoi, et si oui, je crois que le Comité sur l'immunisation doit faire des travaux.

Ce qui est clair, c'est que le réseau n'est plus capable d'absorber des chocs, croit M. Mallette, qui estime que la vaccination permettrait de stabiliser le réseau d'ici la fin de l'année scolaire.

Retour en classe à Québec

C'est donc la fin de l’enseignement en ligne un jour sur deux dans plusieurs régions du Québec, comme c’était le cas depuis le début de l’année scolaire pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire.

À Québec, plusieurs écoles sont en journée pédagogique, ce qui permet de continuer à préparer l'accueil des élèves, selon la directrice de l'école secondaire Jean-de-Brébeuf, Nathalie Bonenfant.

« Ce matin, dès 9 h, on rencontre toute l'équipe-école afin de s'assurer de mettre en place les mesures, d'avoir le personnel nécessaire et, surtout, s'assurer de la distanciation lors des pauses et le midi à la cafétéria. »

— Une citation de  Nathalie Bonenfant, directrice de l'École Jean-de-Brébeuf
Nathalie Bonenfant.

Nathalie Bonenfant

Photo : Radio-Canada

Deux élèves du collégial ont été embauchés pour s'assurer de faire respecter les consignes. Du personnel supplémentaire sera aussi en poste pour surveiller des endroits achalandés, comme la cafétéria, explique Mme Bonenfant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !