•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligne Micoua-Saguenay : une compensation de 800 000 $ pour la Manicouagan

Chargement de l’image

Le projet relie le Saguenay jusqu'à un poste électrique au nord de Baie-Comeau (archives).

Photo : Hydro-Québec

Radio-Canada

La MRC Manicouagan reçoit une somme d'un peu plus de 800 000 $ d’Hydro-Québec en guise de compensation pour la construction de la ligne haute tension Micoua-Saguenay.

La somme confiée à la MRC devrait permettre des investissements dans différents projets de la région.

Le préfet de la MRC, Marcel Furlong, explique toutefois que cette compensation est loin d'être un chèque en blanc de la part de la société d'État.

Il faut dire à Hydro-Québec ce qu’on compte faire avec l’enveloppe et l’utiliser selon certains critères. Il faut par exemple que les investissements soient faits sur des territoires publics, il faut que la pérennité soit assurée. Il faut aussi que le développement soit fait par différents organismes sans but lucratif, explique M. Furlong.

Parmi les projets qui respectent ces critères, la MRC compte soutenir la réalisation du projet de la Véloroute des Baleines à la sortie de Baie-Comeau et offrir une contribution de 100 000 $ pour soutenir les activités du Centre d’expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB).

Le reste du montant, évalué à environ un demi-million de dollars, sera consacré à des projets proposés par la population.

Infrastructure majeure

La ligne Micoua-Saguenay est un projet d'Hydro-Québec dont la construction s'est amorcée en janvier. Au départ du Saguenay, la ligne de transmission de 735 000 volts traversera la forêt sur plus de 260 kilomètres pour rejoindre le poste de Micoua, aux abords de la route 389.

Chargement de l’image

Par la construction de cette ligne électrique, Hydro-Québec souhaite notamment maintenir la fiabilité de son réseau de transport d'énergie.

Photo : Radio-Canada

Les travaux de déboisement dans la portion d’environ 40 kilomètres qui traverse le territoire de la MRC de Manicouagan devraient être menés à bien d’ici novembre 2021. L'ensemble du projet, estimé à près de 800 millions de dollars, devrait être terminé vers l’automne 2022. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !